AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Créve cœur (Haven lacknyse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Créve cœur (Haven lacknyse)    Jeu 10 Jan - 21:16



Créve coeur



J allait me faire tuer quand tout d'un coup un crie se fit entendre biens loin comme si sa annoncer le jour se lever et plus rien un trou noire long et noire qui mener de plus en plus vers une lumiere je ressentie du froid et j’ouvris les yeux . Ceux que je vue se n'était pas un monde en sang des foret sombre comme dans mon rêve mais ma chambre ceux n'était que un cauchemars ! Je décida de me lever mais mes jambes voulait pas me portait et le froid me forcé a rester coucher sous ma couette toute douce .Je décida de réfléchir un long moment ques que j'allais faire aujourd'hui ? je me dit un peut après que je verrait biens et puis je me rappela de tous qui c’était passer hier les courte aventure que j'avais eu en allant jouer dans la foret . J'avais voulut allait loin dans les foret suivre un oiseaux mais j'avais était trop loin trop et j'avais découvert un beau android qui devait appartenir au district 2 pourquoi pas continuer la recherche ? Enfin je me décida de me lever j'eu des frissons au moment de me lever je prie mon peignoir et le mit sur mon dos et je décida de rejoindre ma mère assis dans la cuisine .

Ma mère m'avait confectionner un petit déjeuner qui contenait un bol de lait chaud avec du pain et du beurre et une corbeille de fruit avec un petit sirop d'orange fait par ma mère la veuille je pense biens . Je décida de m'asseoir et de commencer a manger mais j'avais pas biens faim je voulait en avoir fini avec la fatigue alors je manger pas vite pas vite du tout .Une fois que j'avais finie de manger ceux bon petit repars je décida de ranger la table et de passait l’éponge avant de me décider allait faire ma toilette , je ne savait pas comment m'habiller je prie du temp avant de décider de mettre un jean et un t shirt assez léger de couleur noire et bleue turquoise . Ensuite je descendu et je décida de prendre un livre pour m'occuper je lit plus de 4 chapitre avant de laisser tomber le livre . Un peut après je me décida d'aller m'amuser dehors mais le dîner était bientôt prés alors je devait pas allait biens loin , je me promener dans le champ voisin un peut voir le paysage cette journée la il avait geler fort très fort tout était geler même la terre et il faisait très froid . Je vue la porte s'ouvrire et ma mère m'appeler d'un geste de la mains je venue en courant jusqu'à la porte ou je sentie une bonne odeur de manger .Je mit la table quand j'avais finie j'aida ma mère a ranger le plans de travaille et je mit un peut de bois dans la cheminée pour que sa chauffe un peut plus la maison car le bois était bientôt finie . A 12h30 je me mit enfin a table ma mère emmena l'entre au milieu de la table et je pus me servir .

C’était un plat simple de la mâche avec des tomate et des oeuf dure je me régala et en prie une deuxième fois après cette bonne petite entre fu le tours a la langue de beauf avec sa sauce pimenter dessus et quelque carotte pour compléter le tout un bons petit repas ensuite fut place a un plateaux de fromage a la chèvre et puis le fromage laissa place a une corbeille de fruit je décida de prendre 2 clémentine pour clôturer le dîner que je venait de manger . Je décida après avoir biens digérer le repas d'aider ma mère a débarrassait la cuisine et a faire la vaisselle avant de partir m'amuser , je m’habilla chaudement pour allait dehors arriver dehors un petit vent léger me décoiffer un peut de mais "beau" cheveux bouclée que j'avais .Ma mère me demanda de ramener du bois pour la cheminer donc je courue jusqu'au tas de bois et grimpa dessus pour prendre les bois et les mettre dans la brouette avant de les emmener a ma mère qui les attendait impatiemment .

Je pus enfin partir au passage je rencontra mon voisin un stupide gamins qui me fit chi*r très longteng avant que je m'enerve et que je le jette par terre et je courue hyper vite pour quil me sème et me suis pas pour dire que je vais dans un autre territoire mais lui préférer rentrée cher lui je pense qui saigner mais je men foutait un peut .Je continua mon chemins sans courir , arriver au grillage je passa dans un trou jetait fine et pas biens grande c’était tellement facile d'aller dans des endroit aussi étroit mais parfois dangereux nous savons pas ceux qui y a arriver au bout . Arriver de l'autre coter je me réfugia dans la petite foret qui frôler le grillage je chassa quelque oiseaux et après je décida de poser quelque piège avant de repartir mais en repartant je me fit prendre dans un trou assez grand et très étroit je tomba en bas tant de me relever et de voir que jetait dans un genre de terrier comment faire pour remonter en haut avec une jambe blesser qui fuie le sang ? Je prie mon autre pied que je mit sur une pierre qui tenait assez solidement et en m'aidant des bras j'arriva la haut un peut prise de douleurs par ma jambe qui en chutant avait était égratigner profondément par une roche du sol .

Je repris ma route tout droit je ne m’arrêta pas même si la douleurs était un problème car je boiter un peut en grimaçant je ne pense pas que la blessure soit grave même si ma jambe était a sang . Je continua au chemins je vue une tripoter de lapin courir a mon passage je savait pas ou j'allais se que je savait c’était que jallais tout droit je marcher sur un petit chemins ou y avait des reste de feuille de cette automne . Le vent portait mais cheveux par rafale il avait monter en puissance et surtout pondent les rafale , la maison était vraiment loin maintenant et c’était tellement dure de marcher avec cette foutue blessure mais j'avais tellement la soif d'aller encore découvrir de nouveaux coin je c'est que tout sa était risquer si je me faisait prendre ont pourrait me tuer mais je suis trop futter pour passer dans les mains de c'est gens du capitole c'est "imbécile " mais je pouvait pas le dire tout haut .Arriver a un arbre je décida de m’asseoir et de regarder ma blessure de plus prés il était peut être en milieu d'après midi sa faisait donc peut être plus de 2 heure que je marcher sans m’arrêter je commença un peut a fatiguer je me reposa un peut en réfléchissant ou allait un peut après m'avoir reposer je décida enfin de me lever et de continuer a marcher .

Au bout d'un moment j'arriva dans un champ plains d'herbe haute tremper par la geler du matin qui avait finie par fondre je prie un battons et je me mit a marcher dans les haute herbe en faisant gaffe que un animal soit pas cacher dedans ont ne c'est jamais ceux qui pourrait arriver face a un animal . Je vue le grillage du district 2 a ceux moment je décida de passait accroupie dans l'herbe je voulait pas me faire voir ont ne c'est jamais je ne connait pas se discret arriver a un endroit le champ s'arrêta pile et une foret plus loin m'avait l'air très très grande je me faufila dedans je ne connaissait pas cette foret sombre très sombre .Tout d'un coup l'air fi encore plus froid je tremblas de froid le vent glacial me glaça le visage et un bruit se fit entendre un léger bruit je me réfugia dans un arbre mais mon petit corps était geler je fit une chute en voulant m'agripper a une branche je m’écrasa par terre et je vue bientôt tout floue j'entendait toujours se léger bruit comme si quelqu'un approcher mais petit a petit je vie pus rien je me douta tout de suite que je tomber dans les pomme ...
















♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Jeu 7 Mar - 12:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Sam 12 Jan - 10:35

Haven courait dans la forêt, de toute vitesse, il faisait sombre, horriblement sombre, il lui semblait que les arbres lui attrapaient les pieds, essayant de le faire tombé, que le paysage bougeait, il sentait quelque chose lui courir après, une chose très dangereuse. L'adolescent se ramassa dans une flaque de boue, il se releva, et se remit a courir, il voyait de moins en moins, ses yeux le brulait, une sorte de brise noire, lui entrait dans la gorge lui brulant les entrailles. Lacknyse s'effondra, il devait a présent essayer de resté en vie, respirant de moins en moins, suffocant, se trainant et essayant de parlé, hurlant de peur, frissonnant, glacé jusqu'au sang, sentant venir la mort, il remplit difficilement sur le sol, le souffle se ralentissant. La forêt disparue laissant place a une grosse barrière, toujours dans un environnement sombre, avec toujours cette brise noire, derrière cette barrière, une étendue de terre sèche, noire et déserte s'étendait, il reprit son souffle, un air frais venait a présent, il avança jusqu'à la barrière, mais quelque chose lui sauta sur le dos, déchirant ainsi tout son corps tremblant, du sang, encore du sang, une rivière de sang, des torrents, et encore des torrents, des raz-de-marrée, tsunamis, giclait dans tout le sens, brouillant sa vue.

Haven se réveilla en sursaut, dans les vap', respirant vite, voir s'il vivait toujours, regardant son corps, regardant si aucun membres de son corps ne lui manquait pas, il avait si peur, il repensait a la bête lui sauter sur le dos et le déchiqueter comme une poupée, il vit la cordelette attaché a son poignet comme tous les jours, celle-ci attaché aussi au lit, il essaya de s'en aller en grognant, comme tous les soirs, a cause de la folie du garçon on l'attachait, pour ne pas qu'il fasse de bêtises, qu'il ne fasse rien de mal, comme il avait l'habitude de faire:
-MAMAN!!!!!!
-Oui?
-Viens me détaché!
Il attendit que sa mère monte, mais celle-ci me monta pas, lui disant d'attendre dans sa chambre, car il ne devait pas sortir aujourd'hui, surement a cause d'hiver, lors du lancé de couteau, il l'avait lancer sur sa soeur qui passait devant lui, celle-ci c'était ouvert le pied a cause de lui. L'adolescent guère content d'être punis, attrapa un couteau, et frappa, frappa sa corde, qu'il finit par détaché, seul son bracelet blanc a écran noir, s'allumant quand on tapait dessus en marquant: "Haven légèrement perturbé mentalement" personne n'avait jamais réussit a enlevé ça, c'était impossible attaché a son poignet. IL restait aussi un bout de corde suspendu a son autre poignet, il l'a coupa et la remplaça par un bracelet noir plein de pieux, il mit un collier identiques, un tee-shirt noir, un jean pareil, de brosse botte noire avec des sorte clips métallique dessus. Lacknyse prit un sac a dos gris et noir, il y mit, son arc, un couteau et un marteau, une bouteille d'eau posé a côté de son lit encore fraiche, ainsi qu'une sorte de bocal et quelques bandages et médicaments on sait jamais, puis il se dirigea vers sa fenêtre qu'il ouvrit et descendit par là dehors, il avait tellement besoin de respiré et d'être tranquille aujourd'hui, sans personne pour lui dire ce qu'il devait faire, sans lois, sans risque de blesser quelqu'un, sans ses parents qui pleuraient d'avoir eu un fils comme ça, un détraqué mental, s'en prenant a tout le monde et a tout ce qui bougeait, ravageur, tueur en série, il n'aimait personne, n'avait pas d'amis, était toujours tout seul, personne ne voulait jamais rien lui prêté.

Aujourd'hui il avait décidé de partir en exploration, il fallait qu'il aille a l'endroit dans le district deux, ou il était allé hier, et il ne se ferait pas repérait, il essayerait, il savait tromper, il avait quand même de l'intelligence malgré qu'il ne savait pas se qu'il faisait, il pouvait facilement aimé quelqu'un, mais lui c'était de façon bizarre, pas comme les autres, quand il aimait il le prouvait, il ne savait pas aimé, personne ne l'avait jamais aimé, jamais laisser sa chance alors il ne pouvait pas savoir manipulé l'amour qu'on pouvait lui accordé, il était paumé, dans ses sentiments, tout se mélangeait, il ne distinguait rien, si on pouvait lui expliquait la vie, lui expliquait les sentiments, lui expliquer comment tout fonctionnait, ça l'aiderait peut être, mais non, personne n'était la pour lui expliquer, alors c'est sur qu'il ne pouvait pas comprendre et qu'il restait con. Qu'il n'avait aucun moyen de s'en sortir.


Haven marchait sur le chemin, se cachant, passant par dessus les obstacle, les clôtures et tout le reste, il regardait un peu le paysage son couteau a la main, les pensées emmêlé, il cherchait le chemin, ne se rappelant plus de celui-ci, il cherchait toujours, oubliant ce qu'il faisait, se laissant guider par ses pied, il avançait toujours, aussi perdu, aussi triste, se sentant toujours aussi lasse, il voulait simplement pas s'ennuyer dans une chambre comme tout les chambres attaché a un lit, ou une fenêtre, une chaise a n'importe quel meuble, c'était quand même un être humain, qui avait le droit de vivre. Tout en avançant il lançait son couteau en l'air, puis le rattrapait adroitement, faisant attention a ne pas se la prendre dessus, et qu'importe si cela lui tombait sur le visage, ça le tuerait, puis personne n'avait besoin de lui dans le monde, c'était comme un étranger.

Lacknyse finit par s'arrêté près d'un arbre a l'ombre, il ne faisait pas très beau, de gros nuages cachaient le soleil, il allait peu être pleuvoir, cela ferait du bien au garçon qui aimait beaucoup la pluie, il se sentait mieux quand il pleuvait que quand le soleil était présent. Il s'assit le dos contre le gros tronc d'arbre, puis sortit son arc, il se tailla quelques flèches avec de solide bouts de bois qu'il trouva et tailla jusqu'à qu'une pointe solide et meurtrière apparue, une fois avoir taillé six flèches en bois, il en essaya une qui se planta fermement dans un arbre, Haven sourit et continua sa route, il fallait qu'il retrouve le chemin, il avait toujours été très nul en orientation, il pouvait tombé sur n'importe qui, un district deux, ou des pacificateurs, et il refusait de se rendre! Soudain sans prévenir il entendit des bruits de cris et de pas, il sauta dans un sapin avec tel agilité qu'il était presque irréelle qu'un être humain fasse ça, sous l'effet de la panique, le garçon aux cheveux noirs jais monta tout en haut du grand conifère histoire de s'y caché en attendant que tout se calme plus bas. L'adolescent de quinze resta dans son arbre longtemps, il ne voyais le temps passé et correctement, dans sa tête une pendule sonnait:"tic tac" un bruit qui semblait dépendre de sa vie, le temps qui lui restait a vivre, il baissa la tête, il voulait sauter, mais ne fit rien, attendant toujours, écoutant cet horrible son lui hanter ses pensées, les minutes étaient des heures, le pois du temps s'alourdissait sur ses épaules. Haven Lacknyse finit par se levé et descendre de l'arbre.


Un fois que ses pieds eurent pour appui le sol, il soupira de soulagement et se dirigea vers un sentier dans la forêt, les lieux étaient très jolie malgré le mauvais temps, mais le garçon n'avait pas le temps a les admiré, il cherchait son endroit a lui, mais ne le trouvant pas il commençait a s'énervé. Toujours la tête droite marchant en regardant devant lui, même un peu les ciel nuageux, gris a présent, son pied finit par heurter quelque chose, un peu surprit l'adolescent regarda par terre, devant lui le corps étendue d'une fille, plus petit que lui, de une ou deux années était étendue, elle respirait toujours, mais ne semblait plus trop être présente, Haven leva la tête et vit un grand arbre, avec une branche assez haute cassé, et il retrouva l'autre partie de cette branche a terre, il comprit tout de suite que la fille était tombé de l'arbre. Il s'accroupi a côté d'elle et regarda, il n'avait jamais regardé quelqu'un d'aussi près, ses parents lui interdisaient, il ne pouvait pas trop souvent serré la main de quelqu'un. Lacknyse ne savait pas quoi faire, il n'avait sut comment on aidait quelqu'un, jamais été dans cet situation, il réfléchit, et finit par sortir sa bouteille d'eau et quelque bandages. Il regarda les blessures, la jambe un peu ouverte et un bras un peu fauché, l'adolescent trempa un des bandages dans l'eau assez froide de sa bouteille et emballa la jambe blesser de la blesser dedans, puis fit pareil, avant de jeter un peu d'eau sur le visage de celle-ci.

Haven recula, il ne savait plus trop quoi faire, il ne bougeait pas, ne parlait pas, était figeait le regard sur la pré-adolescente, attendant son réveille un peu inquiet, et si elle ne se réveilla pas? Il ferait comment? Il fuirait? Non ce n'était pas un lâche, mais si on le voyait ici avec le corps poser par terre, on l'accuserait peut être de meurtre, il ne voulait pas ça, ce n'était pas un meurtrier malgré ses problèmes. Un vent glacial lui fouetta le visage, surprit le garçon aux yeux bleus sursauta. Il prit de grandes feuilles et quelques lianes et se mit a tresser une sorte de hamac, quelque chose déjà de plus confortable que le sol, il prit la petite dans les bras, faisant attention et la posa dans la sorte de petite couchette. Le vent balançait un petit peu le hamac, Haven monta dans un arbre ou était accroché l'un de bout du hamac et regarda avec inquiétude la petite, se posant beaucoup de questions auxquelles il n'arrivait pas a répondre.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Sam 12 Jan - 21:17



Un enfer



L e temp était long une sorte de vague noire noya mon regard et plus rien plus rien du tout pondent un bon bout de temp et une lumière éblouissante me réveilla de se trou noire . Je vue une petite fille au cheveux bouclée chatain et au yeux bleue sauter dans une prairie jetait persuader que c’était moi Cette petite fille agger d'environ 6 ans avait une magnifique robe bleue ciel avec un bouquet de fleur dans les mains elle allait dans la direction de la foret la joie se dessiner sur c'est petit yeux tout brillant , c’était moi étant petite j'en suis sur maintenant ! la petite fille s’élongea dans l'herbe assez lonten en regardant le ciel un ciel bleue avec quelque nuage un grand homme apparus c’était mon père ! un homme au cheveux noire avec des yeux bleue j'entendit ma mère dire quelque chose au loin ma mère était assez petite avec de beau cheveux chatain long et lisse et des yeux vert comme un serpent la petite resta lonten a observer le paysage coucher dans l'herbe verte du printemps et elle décida de se rouler en rigolant un petit rire tout mignon . Et a un moment un sons se fu entendre un sons lointain plus aucun oiseaux chantait plus rien bouger le vent c’était couper le soleil avait disparue et laisser place a des nuage couleur cendre .

La petite fille se leva pour regarder ceux qui se passait mais elle ne vue rien et les nuage s'assombrit de plus en plus une pluie de sang tomba du ciel les nuage devenue rouge noire c’était le déluge complet . C'est yeux ne brillait plus tout était éteint la joie qui avait apparu avant était déjà tellement loin la petite sautilla jusqu'à la foret apeurer voulant retrouver sont père au plus vite mais un orage éclata aux dans le ciel . Un grand machins apparue dans le ciel c’était le capitol ! La petite trembler et crier pour retrouver sont père sont pauvre père partie déjà loin dans la foret la pluie ne cessa pas la belle robe de la petite était couverte d'un bleue avec une couleur rouge .Plus elle s'approcher plus une marre de sang se fit autour d'elle et elle se figea sur place voyant sont père coucher mais pas mort elle ne pouvait pas l’approcher non ceux gros machins volant dans le ciel était un hovercraft et oui c'est ballons piloter par les gens du capitol il fallait s'en méfier et pas l’approcher la petite regarda sont père se faire tuer devant c'est yeux cachet dans un buissons tout devenue sombre sont père donna le dernier souffle avant de secomber . Une vague de noire surgit et effaça toute c'est penser la petite était donc moi a mais 6 ans quand j'ai perdu mon père sa sais passer exactement comme sa sauf qu'il ni avait pas de pluie de sang !

Le jour revient cette fois je me retrouve dans une foret sombre très sombre la vue que je voie c'est le ciel qui a des nuage gris je suis tremblote et je m’aperçois que je suis plus dans un de c'est rêve réaliste mais dans la realite je me tourne pour voir sur le coter mais je me retrouve par terre . La pas douer comme je suis , tombe sur une pierre qui me transperça biens sur la jambe ou jetait blesser mais y avait un bandage bizarre , je releva ma tète se que je vue fu un hamac fait par des mains humaine quesqui c’était passer je mettait évanouie mais après ! Je prie peur je me remit vite fait assis avec mon couteaux biens cacher dans la mains droite mais rien ne bouger rien du tout je trembler de peur pas rassurer du tout je ne connait pas cette foret elle et tellement grande qui peut si cachet! Je décida de me lever mais je retomba tout de suite par la douleurs que je mettait faite je eu encore plus peur a l’idée que je pourrait pas m'enfuire et a peine me défendre au ca ou que quelqu’un arriver et tous ceux que j'avais rêver mon passer me fit encore plus peur est ce que j'allais finir comme mon père qui a du tant souffrir avant sa mort je n'est pas le droit de partir aussi loin de cher moi même ma mère me l'interdirait si elle le savait ! Je n’était pas habituer a hurler je savait plus quoi faire du tout je décida alors d'attendre que le temp passe mais pas du tout rassurer et ma jambe me faisait tellement souffrir une larme finie par céder et tomber sur mais jou mais un bruit se fi entendre je me tourna vers le bruit prête a bondir pour tuer qui c'est qui oserait me faire mal le temp était tellement froid la foret tellement sombre tout sa me faisait peur en me rappelant le décès de mon père qui avait rendu ma mère muette .



♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 11:00

Haven regardait la fille secouer de vision particulièrement bizarre, son rêve, l'école avant, ou il n'était pas comme les autres, jeter sur le côté, qu'on frappait tout le temps, mais tout le monde finit par se calmer quand l'adolescent commença a devenir très dangereux, il était énervé et essayait de se faire respecter, il n'avait qu'un ami, qui par la suite du partir dans l'arène, lui laissant un cadeau, un petit pendentif que Lacknyse gardait tout le temps et que personne ne pouvait lui arraché. Les gens sont bizarre, ils tapent, tapent et tapent encore quelqu'un, mais quand cette personne fait quelque chose, on dit qu'elle est "dangereuse." Voila pourquoi maintenant Haven n'a plus le droit d'approché les autres, tous ça a cause de saleté de son école, parce qu'il était différent, un problème mental, "légèrement perturbé mentalement" comme disait son bracelet. Il pensa de nouveau a son atroce rêve, la brume noir l'empêchant de respiré, le sang de tout le côté, piéger entre les arbre, quelque chose lui sauté sur le dos, quelque chose de lourd et d'étrange, qu'Haven essaya de fuir. L'adolescent frissonna, grelotant, pas le froid, le souvenir, le passé, le rêve, le cauchemar, tout ça lui faisait peur, ne le rassurait pas. Ses yeux se brouillait légèrement, il saisit fermement la branche de l'arbre en attendant que sa nervosité parte, attendant que la folie disparaisse, manquant de tombé, il ne comprenait plus rien. Le garçon aux cheveux noir finit par resté accroché et se calmé, puis continua son attente les yeux de nouveaux rivé sur la fille.

Les deux yeux de la fille s'ouvre, des yeux bleus, d'un bleu pur, il observe ses yeux caché dans l'arbre, n'ayant jamais approché quelqu'un il découvrait, il regardait les autres, les gens "normaux" comme ils disaient, mais qui dit si on a normaux ou pas? Peut être que c'est plutôt Haven qui est normaux et pas les autres. Mais la blesser bascula et tomba sur une pierre pointue qui lui rouvrit la jambe, le garçon de quinze ans grimaça. Celle-ci finit par levé la tête en regardant le hamac, surement elle se sentait épier, sans voir Lacknyse dans cette obscurité, surtout les cheveux noirs et les vêtements sombres du garçon le camouflait bien, juste ses yeux bleus aussi brillant d'un éclat anormal pouvait se voir. Puis la blessé regarda les bandages, elle essaya de se relevé mais retomba, Haven grimaça de nouveau fixant toujours la fille, qui prit un couteau, oh non pas les couteaux, ça rendait l'adolescent complètement fou, il aimait les couteaux mais ça agissait sur son caractère et sur sa folie. Il prit le bout de la corde qu'il avait couper et se mit a faire des noeuds avec, de plus en plus vite pour se calmé.

Il ne tenait plus dans son arbre il fallait qu'il descende, il avait vraiment besoin, le tic tac de son horloge imaginaire reprit, car depuis que Haven est petit il a un autre problème son cerveau s'imagine des choses effrayantes, se faisant peur a lui même, toujours que des cauchemars, jamais de beaux rêves. Alors cela fait depuis qu'il a six ans qu'il entend une horloge dans sa tête, représentant sa vie, une horloge sombre et effrayante qui avait toujours fait peur a l'adolescent, puis dès fois il voyait des chose bizarres et entendait des bruits, son esprit déraillait, son cerveau était plus normal, il était malade. Lacknyse sauta de l'arbre pour atterrir devant la blesser, qui semblait avoir très peur, de sa présence, de se faire attaqué, ou du passé peut être? Il avança légèrement toujours observant la personne assise par terre. Le garçon prit son sac a dos en sortit quelques bandes, et les lança doucement vers la fille assise par terre, intrigué, et ne comprenant que dalle a se qu'il faisait, ne sachant pas comment faire.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 13:16



Une sauvageonne



J e vue quelqu'un tomber du ciel aussi souplement que un chat qui saute dans un arbre je remarqua que c’était un grand gars yeux bleue avec des cheveux noire il me paraissait froid , et oui en un regard je pouvait savoir le caractère de quelqu’un ou plutôt je pouvait paraître un caractère de quelqu’un qui venait souvent a la realite je me suis pas beaucoup tromper .Je prie peur , peur de tous qui m'entourer la belle foret sombre me fit peur et je me dit comme si jetait prise dans l'enfer et que j'aurait du jamais rentrée dans cette foret des ténèbres .J'ai un caractère a être farouche se qui n'arrange rien je recula brutalement quand se grand gars avait atterrie au pied de moi .Tout était silencieux j'étais tellement loin de cher moi plus rien a pars ce grand gars qui ne bouger pas même pas un doigt .A force de reculer je butta dans un arbre qui me fi peur je poussa un petit crie de peur et je me recroquiva sur moi même , en me relevant je vue mais doigt en sang en me recroquivan sur moi même j'avais pas fait gaffe ma blessure saigner de plus en plus et me faisait souffrir encore plus mais la peur était beaucoup plus intense que cette blessure et puis sa m’apprendra a pas faire attention !

Le gars rester la planter a terre je vue que il ne savait pas se qui faisait ou plutôt se qui devait faire et tout d'un coup je repensa a illusions que j'avais fait mon passer sur mon père la mort de mon père ! oui mon père ! il ressemble tant a mon père aussi grand aussi froid mais c'est yeux sont beaucoup plus foncer que ceux de mon père .Mon père je ne le voyait pas souvent voir jamais il venait que pour dîner et repartait dans sa campagne quand il et mort sa a fait un t'elle choque a ma mere quel a pas voulut me laisser sortir pondent peut être biens 1 mois quesque savait était ennuyant a lire tout les jour aider ma mère qui dépression tellement quand je sortait allait chercher les course j'étais obliger de me cachait déjà que je suis assez froide comme sa et que tout les voisin me connaisse comme "sauvage" .Le temp commencer a être interminable le temp s'assombrit encore plus jetait sur que je ne pourrait pas rentrée avant la nuit que je vais devoir passer le nuit ici peut être en compagnie de se grand gars qui me rassurer pas trop

Et puis dans les seconde qui suivie le gars fit un geste je prie peur et me mit en boule toute tremblote t'elle un animal sauvage prêt a être tuer qui ne peut pas s'enfuire car il et blesser .Il me lança quelque chose de blanc comme se qui entourer ma blessure saignante oui c’était biens du bandage qui me lança mais j'avais peur que je repoussa le bandage qui pouvait savoir ? voulait t'il que je meurt ? si sa se trouve se bandage et empoisonner qui dit a cette idée je fu dégoûter de voir ma jambe en sang mais je me dit un peut après qui i avait peut être riens a craindre .Je décida de le regarder dans les yeux le seul moyens pour voir si il était frenche et savoir beaucoup truc sur lui j’appris quil a du avoir une vie plus petit assez compliquer et qu'il était perturber sa sa se voyer sur lui sans le regarder dans les yeux . Apres je décida de laisser tomber mais yeux sur un bous de bois que je prie et éplucha gentiment avec mon couteaux sachant que la nuit allait tomber et que je serait obliger de rester la ma mère va s'inquiéter mais tempie et puis je l'aime pas trop ma mère j'espère juste quel m enfermera pas comme leur de la mort de mon père sa serait un vrai cauchemars le temp parue long mais ma peur se dé simula petit a petit il commença a faire froid le froid de la nuit alors que j'étais pas biens couverte je trembla un peut de froid mais c’était que le début d'une nuit froide .




♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Dim 13 Jan - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 15:20

Haven suivait les mouvements, il restait planter en silence au même endroit, devait-il bougé? Allé autre part, changé d'endroit, partir, non il ne pouvait pas partir. La fille repoussa le bandage, ce qui fit sursauter l'adolescent qui pencha la tête sur le côté, puis elle se mit a tailler un morceau de bois avec un couteau. UN COUTEAU!!! Non il ne devait pas regardé, c'était pas possible, il rangea le sien dans une des poches de son jean. Il finit par se retourna pour aller se mettre sous l'arbre de tout a l'heure, prit un silex et une pierre marron plate, il les posa dans le creux de l'arbre, prit des branches sèche et un bout de son devoir d'école, qu'il avait déchiré et jamais montré a ses parents. Il les empila en un tas par terre et se mit a frapper son silex sur sa pierre marron, une étincelle, puis finalement un feu. Il faisait froid, et de plus en plus sombre, déjà que cette forêt l'était en plein jour alors la nuit. Lacknyse sorti sa bouteille d'eau, prit une feuille et une liane qu'il tissa pour s'en faire un verre et cousue en bout de bois en dessous pour faire tenir son verre naturel. Il prit de longue branche en bois qu'il mit contre l'arbre pour se faire une sorte de grand abri contre le vent, on pouvait y tenir a trois, il recouvrit son oeuvre de feuilles attaché a bout de bois fermement. Haven avait toujours su faire beaucoup de chose avec la nature, il avait apprit a s'en servir, la chasse, la pêche, le feu, les abris, tout pour survivre dans un monde sauvage, pour dormir il savait tissé de hamac, et contre les animaux, un arc et quelques haches suffirait, sinon il avait toujours ses couteaux.

Faim? Oui il avait faim, le jeune garçon perturbé sorti de son sac son arc, et monta dans l'arbre, essayant d'aller le plus haut possible malgré son poid, puis il scruta le ciel a le recherche de quelques volatils, un oiseau, assez gros, qu'il n'avait jamais vu avant passa lentement dans les airs, sans hésité un seul instant, l'adolescent décrocha une flèche et tua l'animal volant qui tomba un peu plus loin. Haven chercha sa proie du regard, il avait de soyeux assez perçant, pas de problèmes de vue et voyant très bien. Il ramassa son oiseau, gros oiseau oui, et alla vers son feu. Il s'adossa contre son arbre, et attendit ici, transperçant avec sa flèche l'oiseau il mit sur le feu faisant attention a ne pas brulé sa peau pale. Lacknyse était sensible au brulure, il avait déjà un visage balafré alors pas besoin d'une deuxième cicatrice, certain avait peur de l'horreur qui lui traversait le visage, tout ça a cause de ce câble métallique. Sa mère devait s'inquiéter, pas pour lui, non lui c'était qu'un pois dont il fallait se débarrasser, mais des autres, peur qu'il fasse du mal a quelqu'un, peur qu'il arrive quelque chose a cause de lui, peur d'avoir des problèmes par sa faute. Haven baissa la tête, tout le monde donc se fichait de lui? Il ne pouvait donc pas avoir un seul ami? Pourquoi tout le monde le laissait de côté, il était fou oui, mais c'était toujours un être humain, il fallait lui expliqué, on devait lui expliqué! Tout! Sinon jamais il pourrait savoir...Mais personne n'était pas pour li apprendre, ce monde est vaste il y a des choses a apprendre, et lui tout ce qu'il sait, il les a apprit par lui même, jamais personne n'a été là pour lui. Il jeta un petit coup d'oeil a la fille, qui surement allait resté dans son coin, il baissa sa tête de nouveau vers le feu ne pensant plus a rien, le vide total dans son esprit, avec le seul sentiment: la nostalgie.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 17:31



Un silence



J e continua longteng a t'ailler mon battons jusqu'à que sens en fit une magnifique pointe un peut pointu , sayet la nuit était complètement tomber et la foret n'arranger pas de voir le jour .Je vue quelque chose bouger au loin certainement un lapin je me rendit compte tellement que j'avais faim je posa le battons que je finalisa je prie mon couteaux assis c'est biens plus dure que debout mais je men sorti sans mal la lame du couteaux transperça la tète du lapin le laissa tomber inerte au sol la chance que je voie dans la nuit sa me permet de vivre jour et nuit se lapin devait rentrée cher lui et ben il arrivera pas jusqu'à sont terrier . J essaya de me lever mais je retomba ma jambe me faisait souffrir horriblement je grimas sa mais j'avais trop faim et puis si jetait condamner a rester dans cette foret vue que la neige ne tarderait pas faudra biens que j'arrive a me nourrire et a me lever a moin que je veulent finir comme un glaçons perdu au milieu de la neige .

Je m’approcher du lapin au moment ou j'entendit un autre bruit je me coucha dans les pierre et feuille morte restant de l’automne j’aperçus que les oiseaux avait un crie d'alerte avant de partir je me releva en voyant un battons pas loin sa pourrait m'aider et puis fallait je me force coûte que coûte je ramassa le lapin que j'entera au pied d'un arbre ou je planta mon battons que j'avais pointer avec mon couteaux il y a 10 minute le gars était toujours la bas et avait allumer un feu . J entendit un autre bruit venant pas loin comme quelque chose marcher j'aperçus un tout petit renard faisant la taille d'un chat je me mit au pied d'un arbre impossible de me voir et au moment ou le renard se coucha il était peut être a 10 mètre de moi je lança mon couteaux tant tos récupéré dans le lapin je le visa en pleine tête pile entre les deux yeux . Maintenant que jetait debout je pouvait marcher jusqu'au renard que j'avais biens viser mais pas encore mort je décida de l'achever en lui tranchant la gorge et je le ramena avec le lapin tout les deux mort et pissant le sang a jamais je les accrocha a un arbre car je voulait partir a la découverte .Pas loin j'avais entendu un ruisseaux je chercha dans toute les endroit en plaine nuit la lune était haute dans le ciel mais ont la voyer mal il faisait de plus en plus froid je claquer des dent tellement que le froid me glacer les os

J approcher de plus en plus prés du ruisseaux sayet ji était je vue une grenouille pas encore coucher en bord de la rive avec le bocal que j'avais prie je la chopa peut être nous servira t'elle pour nous indiquer le temp par exemple et je chassa quelque poissons mais j'en vue pas beaucoup la glace c’était déjà former tellement qui faisait froid et encore a cause de maladresse je tomba dans le ruisseau en voulant ramasser un poissons l'eau me gela les os entier je ressorti plus vite que ji était tomber et ma blessure me piquer plus que jamais maintenant javais pas l'air fin !Je décida de rentrée me réchauffer avec les 2 poissons que j'avais arriver avoir et la grenouille en prenant soin d’emmener le lapin et le renard .Je me rassit a coter de mon arbre mais j'avais trop mal horriblement mal j'aurait biens voulut rentrée dans c'est moment pour pouvoir me soigniez éviter de souffrir le martyre comme je le souffre la et je devenue jalouse du feu fait par le gars alors je m'éloigna jusqu'à ressortir de derrière l'arbre sérieuse comme jamais devant le gars mais je pense pas qu'il m'avait remarquer j'etait au plus eloignier du feu et j'avais peur de me faire voir peur qu'il me face souffrire meme si quelque pars il m'avait l'air confiant .



♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Dim 13 Jan - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 18:39

Le noir c'était complètement installer et Haven rêvait, du passé et encore du passé, il rêvait de son ami, son seul ami, et soudain il en oublia la forêt sombre, tout disparut, plus rien sauf le souvenir de son ami, leur rencontre, pas très gaie sur, quand l'adolescent c'était énervé une fois dans l'école et qu'il avait commencer a taper l'un de ses emmerdeurs, il était intervenu, même s'il c'était prit quelque coups par Lacknyse, il n'avait plus envie de bagarres, puis il se disputait souvent avec le garçon de quinze ans, qui s'énervait et l'assommait souvent, puis ils étaient devenus amis, malgré la mal que lui faisait le malade mental de temps en temps sans le vouloir, son ami lui pardonnait, toujours, c'était l'un des meilleurs temps, ou il se sentait si bien, malgré qu'on l'emmerdait toujours, puis il devenait de plus en plus dangereux, mettant de plus en plus de coups a son ami, qui restait tout de même, qui essayait de le comprendre. "Au moins il m'aimait comme je suis et non comme il voulait..." Pensa Haven perdu dans ses pensées, croyant qu'il était dans son ancienne école avec son ami, puis les hunger Games, le garçon avait toujours peur que son ami parte, il s'attachait le poignet a celui de l'autre, mais une fois la catastrophe tomba, Léo comme il s'appelait se fit tiré au sort. Malgré les caprices et les hurlements du malade mental, son ami parti, lui donnant un collier, un collier noir jais, parsemé de clou et de pieux blancs, que maintenant il ne quittait plus, que personne n'avait le droit de touché, le premier qui s'amusait a parlé de Léo ou de prononcer son nom, tout de suite Lakcnyse le réduisait en cendre, a présent c'était finit, partit, plus d'ami de nouveau tout seul.

Haven se retrouva dans la forêt de nouveau devant son feu, il secoua la tête et revint a la réalité ou dansait les ombres autours de lui. Il avait complètement oublié son gibier. Il retira vite sa flèche, heureusement l'oiseau n'avait pas brûlé il était a présent bien cuit, parfait pour mangé. Le garçon de quinze ans sorti son couteau de sa poche et coupa un petit bout de viande. Une viande parfaite, super bonne, il était vraiment heureux de mangé ce qu'il voulait, pas ce que sa mère lui exigeait de mangé, lui qui devait toujours faire ce qu'on lui disait, il en était furieux, c'est ce qui le rendait encore plus fou, si sa mère le laissait sortir au moins de temps en temps, il irait peut être mieux, si sa mère n'étais pas toujours a l'attaché et lui hurlé dessus sa irait peut être mieux aussi, mais personne ne pensait a ça, pour eux les personne "dangereuses" devait resté tranquille et attaché pour ne pas qu'elle fasse de bêtises, c'est pour sa que toute ses journées Haven se torturait, se frappait, se faisait du mal, car il avait rien de mieux a faire, il s'ennuyait, et pourtant c'est en le laissant attaché qu'il continuerait sa folie. Lacknyse mangea une autre bouchée de l'oiseau, puis se retourna vers le hamac, il distingua au loin la fille, deux choses étaient suspendues a un arbre, en plissant les yeux, il aperçut, une forme recourbé, avec de longues pattes plates, un lapin! Et une sorte de chat, ace une longue queue pelucheuse, un renard surement. L'adolescent aimait beaucoup les renards, il les appelait: Ruse des Forêts lui. Il aimait bien les renards pour leur fourrure, il avait beaucoup de fourrures de renard, surtout sa tête d'oreiller et quelque couverture et une peluche, sur laquelle il tapait quand il était énervé, un renard en peluche, assez déchiré par Haven. Il avait toujours aimer les renards a cause de leur fourrure et de leur viande assez nourrissante, en plus ce n'était pas très compliqué a attrapé.

Soudain un frisson parcourut le garçon qui comprit ce qui lui arrivait, une folie, cette horreur qui lui glaçait le sang, il en faisait au moins quatre par jour, il en avait déjà fait deux, une dans l'arbre quand il avait entendu les bruits et une dans le deuxième arbre, quand il regardait la blesser dormir. Les mains tremblantes il rapprocha son couteau de son visage et passa le pointe glaciale sur l'horreur qui lui balafrait la figure, se griffant un peu a cause de la pointe sa cicatrice, se faisant un peu saigner. Puis un deuxième frisson, qui cette fois fut plus brusque, sans prévenir Haven posa son arme sur sa main et se coupa d'un seul coup s'ouvrant celle-ci. Une marrée de sang sorti de sa peau ouverte, Lacknyse grimaça, sans pleuré ni crier, il se sentait mal, très mal, roulant sa lame dans le sang qui sortait, puis la léchant vigoureusement, il recommença ça jusqu'à ce qu'il n'en est plus, plus qui coulait, mais lui il en voulait encore, se mordant sur sa blessure il attendit une seconde vague de sang, un peu en coula de sa main, il léchant alors se qui restait le couteau toujours dans l'autre main, il aimait le gout du sang, et mordait souvent tout ce qu'il pouvait, quand c'était des humains c'était a sang, et même dès fois il se faisait ça, ça lui arrivait même souvent. Un dernier frisson, puis l'adolescent revint a la réalité, tremblotant en regardant l'ouverture qu'il avait a la place de sa paume. Il essaya de reculer ses yeux rivé sur sa main, mais l'arbre lui empêchait, il se rapprocha donc du feu en espérant se calmer au plus vite, tout en finissant son repas.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 13 Jan - 20:05



Une Petite voix



J e vue le grand gars se couper avec sont couteaux mais ques qui faisait il et fou ma parole ! je voulait intervenir mais je c'est pas ceux qui pourrait arriver je préféra faire que une grimasse le temp était de plus en plus froid je sens que demain ont aura de la neige elle menace de tomber depuis beaucoup de jour mais a peine aige finie ma phrase que la neige commença a tomber de beau flocon blanc de gros même qui allait recouvrir le sol en pas longteng .Nous devons être au milieu de la nuit car la lune et biens haute et les flocon continue de tomber je ne pense plus a rien a pars la merveille qui tombe du ciel le sol continue a se remplir de c'est petit truc blanc appeler de la neige sa tien parfaitement au sol faisant un tapie blanc sur les pierre ou jetait coucher y a pas longteng .Jetait froide très froide mais je penser pas au froid ni au mal dans ma blessure et puis je décida de m'enfuire loin très loin du gars dans mais penser biens sur le premier jour ou j'avais vue cette neige comment ma mère avait était heureuse moi aussi même que je sauter et je m'amuser a jeter des boule de neige a ma mère tout sa c’était passer avant la mort de mon père une mort brutal qui a fait baisser tout les sourire .

Finie de penser je revient a la réalité la nuit sombre ou la neige finissait pas de tomber et recouvrer de plus en plus le sol je décida de partir gentiment explorer cette foret comme sa demain je serait mieux m'organiser niveaux point de foret je fu longteng tellement longteng absente que je devina que 1 Heure était passer je chassa encore et encore des lapin que je trouver réfugier dans leur tanière je les déranger peut être mais je préféré faire le plus de chasse possible j'en tue 5 avec 2 petit et un autre renard traînant pas loin du grillage du district 2 et je posa quelque piège ou j'en était assez douer et la neige les de simulera biens et personne les verra je mit tout les animaux chasser dans une genre d’abris que je fi avec des roche je les avait tellement biens coincer qui était presque impossible de les prendre je fit un bonne home de neige vraiment pas terrible et pas très voyant juste a coter pour me repérer et je prie quelque repaire même qui soit trais tard je voyait encore jai un don pour voir dans le noire je croie biens mais de rester seul dans cette foret sans le gars a portait de vue et peut être a plusieurs kilomètre de lui me rassura vraiment pas je revient sur mais pas jusqu'à que j'aperçois le petit feu qu'avait allumer le gars je marcha doucement jusqu'à la bas .

J approcher de plus en plus prés du feu ou je décida de m'amuser un peut avec la neige comme toute les nuit jetait pas biens fatiguer mais ma blessure me faisait un peut trop souffrir ceux qui me forçais a vouloir dormir mais j'essaya de m'occuper au plus il était impossible de monter au arbre avec ma jambe blesser .Je finie par décider de me calmais et regarder de loin derrière un arbre le gars faire ceux qu'il faisait après qu'il c'est couper avec sont couteaux tout sa me faisait refroidir mais je me dit que il le fait peut être pour sont biens je regardait toujours toujours mais a force je fut enterrer dans la neige havait biens plus de 5 cm de tomber en neige . Je décida enfin de me lever je fu parcourue d'un frissons en me levant et je trembler et claquer des dent encore plus j'avais vraiment vraiment très froid mais je suis pas un tempérament a le dire je fini par engourdire un peut et je m’approcha du gars et sont camp territoire qu’il avait fait jetait biens décider a faire sa connaissance pour une première fois je dit d'une toute petite voie tremblote pas le froid et toute douce et calme avec de petit yeux touchant de pitié je finie par dire :

«- Est ce que je peut venir au prés du feu me réchauffer ? »




♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Lun 14 Jan - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Lun 14 Jan - 17:23

Haven restait près du feu, sa main blessée au dessus des flammes, qui semblait dansées dans la nuit noir et fantomatique, gelée et inquiétante. Il regardait a présent les petits flocons de neige, devenant de plus en plus gros, qui tombaient du ciel sombre, recouvrant le sol humide et dur de la forêt, d'une couche blanche et légère. Lacknyse était protégé de la neige grâce a son abri, mais la voir tombé le rendait encore plus nostalgique, lui donnant en même tant l'envie de rêvé, comme la première fois ou sa mère l'avait autorisé a aller joué dehors, a six ans, au moment ou il n'avait jamais touché la neige, jamais rien vu de tel et d'aussi blanc, que cette matière froide et bizarre qui jonchait le sol. Il se tenait immobile dedans pendant plusieurs heures, heureux d'être dehors, et de découvrir enfin quelque chose d'amusant et de plutôt cool, a la place des murs de sa chambre, puis il finissait par se relevé et jouait a se crée des aventures montant et sautant des arbres, courant dans tous les sens, prenant et lançant la neige contre les troncs épais des sapins, faisant une grosse colline de neige et s'y lançant glisser, et parfois quelques bonhommes de neige. Sa mère ne voulait pas que sa soeur aille joué avec lui, alors il restait tout seul pendant des journées a sauté dans la neige, essayant de paraitre le plus heureux possible. Quand on avait voulut le remettre dans sa chambre, l'adolescent avait pleuré et péter un câble pour ne pas y retourné, il avait même essayer de s'enfuir pour ne pas être prisonnier dans sa chambre. Mais on réussit a le remettre dedans, et pendant jours et nuits il restait a sa fenêtre pour regardé le manteau blanc qu'il aimait avec tristesse. Le garçon de quinze ans tendit sa main a moitié ouverte a l'os vers le tapis de neige blanche, il n'avait pas froid, cette matière douce qui était la neige ne lui faisait rien, mais il prit peur en voyant les flocons virés au rouge. Ce n'était pas son cerveau, c'était bien réel, Haven sursauta et lança la neige dans le feu, a présent le sol était complètement recouvert de blanc, la neige était tellement tombé.

Le garçon aux cheveux noirs regarda la fille, elle jouait dans la neige, toute seule, comme lui avait, il sourit, puis commença a s'inquiété quand il la vit partir de plus en plus loin, mais il n'avait pas a lui dire de revenir ici, ni de la suivre, elle reviendrait après, elle n'irait pas bien loin avec sa jambe blessée, qui devait certainement lui faire mal. Lacknyse nettoya sa flèche et la rangea dans son sac a dos, mais il avait toujours faim, il repensa au renard un peu jaloux de ne pas l'avoir abattu en premier, il fallait qu'il se nourrisse, pour une fois qu'il pouvait mangé ce qu'il voulait. Il remua se caché derrière un autre arbre laissant son feu et son abri seul, sans personne pendant quelques minutes, le temps de sa chasse et celui de trouvé une proie. Pas loin de lui il vit un écureuil qui prenait ses dernières réserves avant d'aller hiberné pour tout l'hiver, lui il serait parfait pour mangé, assez gros, avec une folie fourrure rousse et marron claire. Haven se leva et très rapidement il tira une flèche, la même que celle dont il s'était servit pour abattre l'oiseau, pointue, dans l'oeil du rongeur pour laisser son pelage intacte. Il prit son gibier et retourna assez rapidement dans son abri. L'adolescent avait toujours eu beaucoup d'appétit, et avait besoin de beaucoup mangé, mais on ne lui donné pas souvent se qu'il voulait, même jamais, ce n'est pas lui qui choisissait et encore on ne faisait pas trop d'effort pour lui faire quelque chose de bon. Lacknyse prit son couteau qu'il avait mit dans sa poche et enleva avec délicatesse la sublime et douce fourrure de l'animal défunt, faisant très attention a ne pas l'abîmer. Une fois cette tâche terminé, il planta dans le ventre de l'écureuil sa flèche qu'il avait enlevé de l'oeil, puis le posa doucement sur le flammes qui avait doublées de volume, gardant bien au chaud l'abri. Avec le pelage il essaya de faire une sorte de gant, plutôt réussit au final, puis il attendit que son mangé soit prêt, posant son gant sur ses genoux près du feu.

Un peu plus tard il vit la fille revenir, une sorte de soulagement se déclencha dans le corps du malade mental, pourtant ce n'était pas le genre de personne a s'attaché a qui que ce soit, mais il l'aimait bien cette fille. Haven reporta son intention sur son gant qu'il faisait a présent passé d'une main a l'autre, surprit par la réussite de son tissage et par la douceur de la fourrure du rongeur roux. L'adolescent n'avait pas le droit de touché des animaux, il n'en voyait jamais, sauf depuis sa fenêtre quand il regardait dehors pour voir quel temps il faisait, sinon c'était des animaux en peluche que la plus part du temps le garçon de quinze ans finissait par déchiré a cause de ses folies, ou encore il les voyait morts dans son assiette. On pouvait tout lui supprimé, mais jamais il ne donnerait son arc et son collier, il les aimait trop et s'entrainait au tir a l'arc tout les jours dans sa chambre, bien qu'il soit attaché. Pensa a sa maison il fut triste, triste qu'on ne s'inquiète pas pour lui, mais pour les autres, tristes qu'on l'enferme comme ça alors qu'il voulait voir le monde, triste que sa mère le considère comme "dangereux" et qu'il ne puisse plus voir sa soeur, pourtant hier il n'avait pas fait exprès, il n'avait pas comprit qu'il ne devait pas faire ça, on ne lui avait jamais expliqué le danger, alors lui il faisait. Soudain une voix le tira de ses pensées, une petite voix, douce et calme, Lacknyse sursauta, se retourna et vit la fille, avec des yeux de pitié, malheureusement on ne réussissait pas a convaincre le garçon par la pitié, au début il se demanda se qu'elle voulait, et ses réponses furent vite obtenues:

-- Est ce que je peut venir au prés du feu me réchauffer ?

Ce n'était pas la pitié qui laissait Haven perplexe, il ne comprenait pas trop pourquoi il devait accepté, il ne savait pas quoi faire, jamais on lui avait dit de partager quelque chose avec quelqu'un, il baissa la tête songeur et finit par la relevé hochant la tête, montrant du doigt une place en face de lui, toujours sous l'abri, ou la fille d'environ douze ou treize ans pourrait se réchauffé pendant la nuit. La voyant gelée et regardant la neige, passant même la main a l'intérieur, il finit par prendre le gant en fourrure, chauffé par le feu et le poser a côté d'elle, doucement, d'une façon un peu bizarre, puis il retira sa main. "On ne résiste pas au froid éternellement, il faut a un moment donné qu'on aille se réchauffé, sinon on gèle et on peut mourir" pensa Lacknyse un peu perdu au fond de lui. L'adolescent ne craignait plus le froid il s'y était très bien habituer, et puis il avait le feu, mais elle peut être qu'elle le craignait et sans feu elle aurait put déjà avoir quelques doigts en moins. Le garçon aux yeux bleus foncés sorti son deuxième repas du feu, et se mit a mangé doucement, malgré que sa blessure a la main saignait, quelques goutte de sang tombaient dans le feu qui dansait, une danse sombre, mais qui permettait de resté en vie. Il ne lâchait pas son repas même si l'ouverture le brûlait, a cause du contacte de la flèche qui avait trainé dans la flammes...

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Lun 14 Jan - 19:40



Cauchemars



A pres lui avoir dit tout sa je devenue encore plus timide je ne suis normalement pas bavarde et très sauvage pour pouvoir m’approcher de quelqu’un en une journée mais je voulait être a coter de se gars a coter de ceux feu comme si j'avais la flemme dans faire un .Je n'aurait pas pus tenir plus lonten dans la neige je suis pas frileuse et sans fiche complètement du froid de la neige mais ont ne c'est jamais je pourrait perdre des doigt ou encore m'arriver des problème .Le gars me donna un gant fait par lui même comme dire gentiment d'un geste comme si ont donnait du pains a un animal sauvage sur avec moi il était tellement compliquer de m’approcher je prie cette peaux en sachant que le gars me voulait rien de mal a force de jouer avec le gans sa me réchauffa les mains mais je m’ennuya vite je regardait le gars manger se qu'il avait dans les mains et moi pondent se temp je m'amuser avec les flamme du feu ceux qui était biens dangereux un peut trop voir mais j'étais habituer au feu et puis les brûlure ne mettait pas d'une super importance , sa me brûlât les doigt quand même a plusieurs reprise a force de me faire brûler je décida d’arrêter je voudrait pas me brûler trop fort je regarda d'un regards doux se gars et quelque chose me venue comme rien mettait venue avant oui je devait être amoureuse ! non pas possible c'est tellement direct avec moi je n’était pas habituer a une vie avec des amis non pas a l'ecole ont me rejeter tous car j'avais un père qui avait trahi et il avait peur di passer aussi et que je faisait des chose bizarre par moment et souvent très sauvage en tout ca je déteste l'ecole pire que tout .

J était perdu dans mais penser biens lointain quand je décida de me lever chercher les deux lapin que j'avais chasser , oui je ne tien pas en place jamais il faut toujours que je face quelque chose ou je m ennuie et déprime et revis le cauchemars de mais 6 ans exactement comment je l'avait vue c'est tellement dure tellement traumatisant de perdre un père qui depuis beaucoup de temp il s'occuper de moi quand je sortait j’apprenne a chasser a tuer sans avoir pitié en un pauvre animal blesser et a poser des piège et plains d'autre truc qui servirez a la mort de mon père je décida de reprendre ceux qu'il faisait même si ont n'avait pas le droit je voulait me rebeller d'une certaine façon silencieuse pour pas finir comme mon père et que ma mère soit encore plus triste jusqu'à en mourir .Je sorti de mais penser qui m'avait emmener un endroit inconnue encore et ce que jetait perdu ? non impossible j'ai une super bonne orientation je repris mon calme , cette foret était tellement immense que ont i voyer pas la fin dans combiens de kilomètre s'étendait t'elle cette foret plus que géante pas connut ! Jarreta de penser quelque instant c'est comme sa que je retrouva que jetait a peut être 100 bon mètre du dîner que j'avais laisser sous des pierre et a plus de 2 voir 3 kilomètre du feu que m'avait prêter le gars car je me les geler sur place j'arriva a me retrouver mais une vague sensation me fit comprendre que sa allait mal et que j'allais pas durer biens lonten je rentra au plus vite avec mais deux lapin mais ma jambe me faisait encore plus mal .Jetait a 10 mètre du feu peut être mais sa allait vraiment mal les arbre tourner sur eux même tout bouger tout !

Je tomba brutalement au sol a 4 mettre du feu dans la neige geler sa me fi un choque mais je revue les image d'une magnifique fille courant dans une prairie jusqu'à que le ciel rouge arrive et que le sang coule a flot jusqu'à la mort de sont père , cette vision me hanta beaucoup en se moment trop même . J essaya de me relever mais je retomba direct jetait comme dans les vape pas super biens en tout ca tout allait mal tout tourner c’était pénible c’était un cauchemars ! je sentie quelque larme couler sur ma jou peut être la douleurs était trop intense mais juste après les avoir sentit tomber sa fu trou noire d'un seul coup et je revue la petite fille se faire humilier devant les camarade de sa classe car toute nouvelle traumatiser de la perte de mon père j' était devenue sauvage avec tout ceux qui l'entourer même sa mère par moment tout allait mal la petite fille qui était que doute moi partait pleurer dans sont coin seul et puis a la fin elle s habitua exactement comme moi et le trou noire se refit refit plus intense que jamais et interminable était je entrain de mourir ?




♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Mer 16 Jan - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mar 15 Jan - 17:51

Haven mangeait paisiblement, oubliant un instant ses cauchemars et se visions horribles, maintenant il était transporter dans un autre univers, surtout content d'avoir de la compagnie, pour une fois qu'il ne mangeait pas tout seul, heureusement d'ailleurs, car encore une fois être seul dans une forêt autour d'un feu le déprimerait encore plus, même s'il ne connaissait pas se sentiment, le garçon aux yeux bleus ne connaissait aucun sentiment, c'était le bordel total dans sa tête, il n'arrivait jamais a ressentir quelque chose, et quand il y arrivait il ne savait pas ce que c'était. Personne ne lui avait jamais trop expliqué les sentiments comme appelait les gens, sauf l'éternelle blessure ouverte dans son coeur, que personne ne pouvait comprendre, ni réparé, car personne ne voulait être avec lui. Peut être qu'il ne savait pas du tout parlé aux gens, qu'il ne savait pas quoi faire quand il en rencontrait et que la majorité du temps ça finissait mal, mais il essayait de bien faire ce n'était pas en lui hurlant dessus comme tout le monde faisait qu'il aillait pigé, faut se calmé dans la vie. Lacknyse souriait en voyant la fille faire passé son gant en fourrure d'une main a l'autre, essayant de se réchauffé au maximum les mains, surement glacées et difficiles a bougé, puis pendant qu'il finissait de mangé elle jouait avec le feu, l'adolescent veillait a se qu'elle ne se brule pas, ce serait pas très cool de la voir en torche humaine. La blessé lui lança un regard doux, un regard dont Haven n'avait jamais eu le droit, que personne ne lui avait jamais fait, sauf sa mère quand il venait de naitre, ne connaissant pas encore le grave problème mental de son fils. Ça lui faisait bizarre, il ne connaissait pas se sentiment, et ne savait pas quoi faire en échange, il frissonna un peu, mais ne fit rien d'autre a part a continuer a mangé. Il regarda la fille se levé, elle sortie de l'abri, le garçon inclina la tête sur le côté comprenant encore moins se qu'il se passait, mais il savait que ça allait faire comme tout a l'heure, elle reviendrait.

Lacknyse regarda sa blessure, quelques gouttes de sang, un mince ruisseau continuait a couler tranquillement sur sa main a vif, il lécha l'ouverture puis ouvrit son sac pour prendre un bandage qu'il attacha autour de a main, le bloquant au poignet avec son bracelet, puis son repas terminé il attendit. bien qu'il ne faisait pas froid, il sentait une sorte de brise lui glacée le sang, il repensa a la brume noire qui avait faillit le tué, il se leva rapidement et passa la tête dehors voir si tout aller bien, comme réponse il se prit un tas de neige sur la tête, levant les yeux il vit une branche légère d'un arbre agité par le vent glacial du nord. Passant sa main sur ses cheveux le malade mental, rentra sa tête dans son abri et attendit un petit peu, il avait de plus en plus peur, un stress énorme montait en lui, faisant une grosse boule dans son ventre, nouant son estomac en plusieurs noeuds. Puis il regarda sur le côté les flocons tombés, maintenant ceux-ci étaient gros et un peu plus froid, ils agrandissaient l'épaisseur de la couverture blanche présente par terre. Haven tendit la main pour en prendre un peu de la main, quelques uns tombèrent dans sa paume, il les porta a sa bouche et les avala, la fraicheur de la nouvelle neige lui fit du bien. Il se rendit compte qu'il avait soif, il n'avait pas encore bu, le garçon de quinze ans sortit sa bouteille d'eau et prit son verre fabriqué par lui même, il se versa un peu le liquide de vie, et la douleur insupportable de sa tête l'obligea a prendre un de ses médicaments qu'il avait emmené. Le verre avait une petite fuite et quelques gouttes d'eau coulaient, mais il bu vite afin de ne rien gaspiller et posa sa bouteille dans la neige pour qu'elle soit bien fraiche. Il tourna la tête sur le côté et vit la fille qui courrait vers lui difficilement, elle s'effondra a quatre mettre de l'abri. Lacknyse sursauta et se précipita devant en la voyant essayer de se relever puis retomber. Il la prit dans ses bras et la ramena rapidement au foyer, la posant près du feu il prit le hamac le secoua pour enlever la matière blanche et froide qui le recouvrait en le mettant en même tant au dessus des flammes qui dansaient de plus en vites d'un air provoquant et blessant. Le perturbé toucha le bras de la fille, il commençait a devenir glacial, Haven connaissait cette froideur, il l'avait senti a la mort de son père, quand celui-ci c'était fait écraser par un arbre, une "blague" du capitol pour calmé un peu cette personne qui était son père, qu'ils considéraient comme "dangereux" pour eux. Le jeune garçon a cette époque n'avait pas pleuré, il n'avait pas comprit, il était juste resté des jours et des jours a côtés de son père refusant qu'on le prenne, il avait été quand même triste de perdre la personne qui faisait vraiment attention a lui, puis cette froideur et plus de père. Lacknyse paniqua, il la posa sur le hamac, sans s'y attendre il senti comme un marteau s'enfoncé de l'intérieur de son cerveau, lui creusant le crâne, le mal revint en force, tellement que le garçon aux cheveux noirs jais se baissa, la douleur lui prenait tout l'esprit, le paralysant, et il le revit, cette arbre, tombé, écraser son père juste en dessous, le transperçant, puis plus rien, cette épisode revenait en boucle, hurlant dans la tête fragile du garçon blessé mentalement, puis la grosse bête le déchiré, il se voyait mort, la brume l'étouffer, tout ça a cause d'une erreur qui n'aurait jamais du exister, le Capitol. Haven retoucha encore une fois le corps de la fille, froid, encore un peu de chaleur, encore une flamme qui luttait pour ne pas s'éteindre, il attrapa son sac, prit un de ses médicament, celui qu'il connaissait bien, une sorte de drogue qu'il avait réussit a avoir, quand il se sentait très mal il en prenait. L'adolescent en prit, puis en déposa dans la bouche de la fille blesser, lui donnant ensuite de l'eau. Mais toujours pas de réveille, commençant a avoir vraiment peur, sentant son stress augmenter, Lacknyse faisait balader ses yeux le long du corps de la jeune fille d'environ douze ans, espérant, voir sa petite tête brune se redresser. Rien. Toujours rien. Non il ne pouvait pas être tout seul, pas maintenant, ce n'était pas possible, une sensation nouvelle envahie le blesser mental, il sensation inconnu, très étrange, qu'il n'avait jamais vu, jamais ressenti. Sans pouvoir se contrôlé, Haven s'approcha de la fille triste, passa son bras sous son dos, s'allongeant a côté d'elle, lui mit son autre bras sous la nuque, puis posa la tête sous son menton, avant de s'endormir d'un seul coup.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mar 15 Jan - 20:07



Voleuse !



J attendait que se trou noire se termine mais décidément il voulez pas c'était interminable pourquoi je croie que je suis morte et comment j'aurait plus mourire ? mourire de froid non pas possible je pense pas que je suis morte alors je décide d'attendre lonten encore lonten décidément ques qui m'arrive . Enfin le troue noire se fit moin intense un noire plus gris et de plus en plus gris qui passe au jaune jaune très flou et puis j'aperçois un coin d'un arbre flou je devina que jetait entrain de me réveiller .Les flocon avait arrêter de tomber tout était calme très calme un vent souffler tout doux mais qui me fit trembler et puis je me rendit compte que j'étais pas par terre entrain de me les geler mais dans hamac ou jetait tomber la journée dernière malgré qui faisait encore nuit il devait être 7H00 voir moin je me retourna mais membre me fit mal très mal tempie je grimas sa par la douleur et en me retournant j'aperçus le grand gars a coter de moi était je suis entrain de rêver ? je me trouver très bizarre en tout ca et je voulait pas le réveiller non plus quel chance que je soit finie et assez souple .



Je décida de me lever doucement tres doucement pour pas réveiller ce gars qui d'ailleur je connaissez pas sont prénom mais je m enficher pour l'instant si sa se trouve aujourd'hui ont re partira chez nous en tout ca moi faillais j'ai en moin voire ma mère quel ne s'inquiète pas trop .Sayet jetait réveiller debout mais j'avais un peut trop mal a la jambe qui c’était pas améliorer je voulut hurler mais me retenue je prie un battons pour m'aider a marcher et je parcouru la foret alors qu'il faisait encore nuit je chopa un autre renard et puis encore 2 lapin et je décida d’arrêter de tuer malgré que je le voulait je ramena toute mais proie plus celle que j'avais cachet sous des pierre avant hier ceux qui me faisait 3 lapin et 2 renard j'avais perdu sous la neige les poissons pas grave je décida de partir vers le ruisseaux ou j'en chopa 2 autre en faisant gaffe de pas tomber et me remouiller de la tète au pied je prie ensuite toute mais proie que je ramena au petit camp que l'on avait fait j'avais tuer pas mal de proie se qui était pas mal .L'aube arriva petit a petit il devait pas être loin de 8H00 ou je décida d'aller dans le camp du district 2 quitte a me faire punir je m enficher je me faufila en me cachant dans un endroit isoler et je vola quelque truc dans une maison pas fermer a clef se qui était risquer mais tout le monde dormais je prie déjà un plateaux puis des pâtisserie acheter dans une boulangerie nous avons souvent pas le temp de manger sa c'est pourtant si bon et je prie des assiette et une casserole mais la casserole tomba quand je voulut la prendre ceux qui réveilla les gens de la maison .Je m'enfuie en courant a toute vitesse alors que le maître de la maison me crier dessus en me courant après je rigolait , arriver au grillage je passa doucement en dessous j’atteignis très vite le camp que nous avons fait .


Jje prie mon couteaux et je commença a enlever la peaux d'un lapin biens fort je faisait gaffe a la fourrure toute belle qui pourrait nous servir quand je eu terminer je passa au renard ou je fit gaffe aussi a la fourrure et je pense que sa sera bon pour se matin je fit cuire sa dans le feu que je ranimant au plus possible je mit la casserole avec le peux d'eau que j'avais était chercher au ruisseaux et je fi cuire de petit morceaux du lapin et puis j'avais voler une brioche cher les gens du district 2 je mangea ma pars tranquillement et puis il devait être 10h le jour était pas mal lever j'avais préparer un bon plateaux avec un bout de brioche et des bout de viande de lapin mélanger avec le renard puis de l'eau que j'avais mit sa biens sur le plateaux et le plateaux je l'avait poser sur un battons que j'avais planter en hauteur juste a coter de l'hamac sa faisait comme une table . Jetait déjà morte de ma mâtiner je fini par allait chercher quelque épine et des branchette ou j'avais garder juste l’écorce et je m'assis a coter des peaux ou je mit un peut d herbe trouver dans le champ a l’entrée de la foret j'avais fait un super tas et je cousue le premier me donna un cousin en peaux de lapin et je fit pareille avec l'autre peaux de lapin puis la peaux de renard je préférer la garder en couverture les nuit seront pas chaude quand je eu finie je posa sa gentille ment biens fait comme sur mon lit et je monta en haut de l'arbre et ji resta jusqu'à que le gars se réveille j'étais tellement haut qu'il ne pouvait pas m'apercevoir .



♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣



Spoiler:
 


Dernière édition par Nina Hildre le Mer 16 Jan - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mer 16 Jan - 8:12

Haven rêvait, il était tellement fatigué, une série de rêves étranges passait, il rêvait bizarrement, c'était pas très logique se bordel, tout était mélanger il n'arrivait plus a comprendre une sorte de vague d'émotion qui lui donnait tellement mal au coeur le renversa a plusieurs reprise lui donnant la nausée, il se vit sur un bateau un jour de tempête, il ne tenait pas très bien en équilibre sur le pont, le navire tanguait horriblement, tellement que le garçon finit par tombé dans les eau très agitée par la tempête, un éclair tomba sur le bateau le réduisant en petit morceau. L'adolescent essaya de nagé, mais quelque chose lui attrapa le pied, un truc qui lui transperça la jambe. Il fut emmené sous l'eau brasser dans tous les sens, les vagues au-dessus faisaient une sorte de tourbillon. Avalant plein d'eau salée, il ne comprit plus rien, a par qu'il était en train de mourir, puis il perdit sa jambe, et essayant de se retourner il peut voir une énorme bestiole avec trois rangés d'énormes dents, tel trois scies. Puis elle avait un héleront, sur le dos, des nageoires, et une queue qui lui servait a aller plus vite. Le décor changea complètement, cette fois Lacknyse était sur une montagne dominant un paysage de forêt, il se senti tout a coup très mal, et se baissa, posant ses genoux sur la roche de la montagne et dégueula son sang, tout son sang se vidant complètement, d'énorme haut-le-coeur se prononcèrent, il essaya de se relevé mais retomba a terre la bouche en sang, puis quelque chose le poussa. Il se rattrapa a la roche de la falaise, en dessous le vide semblait lui sourire, et l'attendre, le garçon aux yeux bleus regarda au-dessus de lui s'étouffant avec son propre liquide de vie, un visage, des yeux bleus, des cheveux châtains bouclés, il essaya de remonter, mais un marteau s'abattit sur une de ses main, puis il essaya de passer son pied au dessus de la roche, mais la souplesse c'était pas son truc. Une aiguille s'enfonça dans sa deuxième main, il avait très mal a cette main, et finit par lâcher le rebord de la falaise. Une grosse chute, énorme qui semblait durée des heures, ses oreilles était a sang, il se laissait tomber dans ce trou, les yeux fermés, puis d'un seul coup, le sol, les os brisés, Haven était mort, plus rien, a présent le vide complet, la mort, plus besoin de cherché.

L'adolescent se réveilla en sursaut, respirant rapidement regardant sa main ou l'aiguille avait été enfoncée il avait très mal a cette main, et bien sur il découvrit un bandage, il recula, mais cette fois il n'avait pas de corde pour le retenir a son lit, ce n'était pas sa chambre, un feu sur lequel bouillait une casserole pleine d'eau et une sorte de petite table avec des pâtisserie. Le garçon aux cheveux noirs jais inclina la tête sur le côté, il ne se rappelait plus de rien, surement la drogue, il regarda a côté de lui le hamac vide et se souvint de sa rencontre hier soir avec la fille, celle qui l'avait jeter dans le gouffre dans son rêve. D'ailleurs ou était-elle? Il se leva d'un seul coup mais se cogna la tête contre une branche, il venait d'oublier qu'il avait fait un petit abri. Lacknyse souffla sur le feu remettant du bois sec qu'il avait dans sa réserve, faite hier avant qu'il neige. Il sorti dehors, une couche de matière blanche l'accueillit joyeusement, il ne savait ou était la fille, il regarda a droite puis a gauche la cherchant du regard. L'adolescent avança vers une toute petite colline plus loin et ce qu'il vu lui coupa le souffle, un minuscule village, surement un bout du district deux, la ville devait être plus loin, c'était tellement bizarre, il ne comprenait pas trop trop, mais retourna au petit camp qu'il avait fait. Toujours en continuant a cherché la fille, il déneigea sa bouteille d'eau ensevelit dedans, et bu un petit peu d'eau pour se réveillé avant de se mettre de la neige fraiche sur le visage, histoire de pouvoir bien commencer la journée.

Alors qu'il ne s'y attendait pas, un monsieur sortit des buissons, assez mécontent, criant presque, Haven sursauta, il comprenait encore moins, mais regarda la casserole, puis les brioches, puis le monsieur, puis les brioches, puis la casserole, puis de nouveau le monsieur et comprit enfin qu'il s'agissait d'un vol fait contre se gars là. Mais une voix dans la tête du garçon lui dit que c'était une personne ennemie qui voulait du mal, l'adolescent essaya de faire sortir cette voix, mais elle hurla de plus belle, le garçon de quinze ans ne comprenait plus les mots du monsieur, il ne comprenait pas ce qu'il disait, et d'un seul coup, Lacknyse fonça tête baisser dans le ventre de l'"ennemi", le mettant par terre, puis courut vers son sac a dos, sorti son marteau et se dirigea vers le gars avec son arme dans les mains, il ne se contrôlait plus, il ne savait plus se qu'il faisait, il se laissait faire par la voix qui ne voulait pas le lâché, puis le malade mental abattu la lame sur le monsieur grognon, mais celui-ci réussit a esquivé et se sauva le plus vite possible, surement il avait battu le record de l'homme courant le plus vite au monde. Puis la voix partie, laissant enfin Haven tranquille, celui-ci bascula et tomba assit dans la neige le marteau dans les mains, il fut secouer d'un frisson et lança son arme de toutes ses forces dans un arbre voisin, la lame s'enfonça profondément dans l'écorce robuste du sapin. Le garçon aux yeux bleus se leva, il ne savait plus se qu'il cherchait tout a coup, mais finit par se rappeler, la fille, c'est elle qui cherchait. Lacknyse leva la tête dans l'arbre au-dessus de lui, il s'était prit un peu de neige sur la tête il comprit qu'elle devait être là-haut, et se qu'il croyait fut vrai, malgré sa hauteur, il la vit un petit peu, c'est bon il l'avait retrouvé, et il se tourna vers le ciel, regardant un léger soleil se levé, qui avait été caché par les nuages, pendant longtemps..

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mer 16 Jan - 20:10



un hovercraft



J e le regardait dormir percher en haut de mon arbre et puis je le vue bouger de plus en plus et il se reveilla petit a petit il ralimentat le feu avant de partir mais partir ou ? a ma recherche je pense biens je eu un petit sourire vue qu'il me chercher partout et puis je me rappela moi et mon père quand je me cachet en haut des arbre hyper haut qu’il me voyant jamais c’était tellement marrant . Le soleil monter de plus en plus dans le ciel mais la foret était toujours aussi sombre toujours aussi triste et faisait un peut peur a ceux qui la connaissez pas , un bruit me tira de mais pensée quelqu’un crier en menaçant quelque chose et je vue en montant la tête que ont était pas loin du petit coin ou j'avais voler les affaire je devina que c’était le maître de la maison ou j'avais voler qui crier aussi fort des un matin pareille il me faisait marrer quand je le vue débouler d'un petit buissons mais je vue le gars juste en face je prie peur ques qui allait lui faire je voulait redescendre pour dire que c’était moi qui avait voler ou être futter et m'enfuire avec le gars mais avant que j'eu le temp de descendre le gars se jeta sur lui le blessant peut être et le maître de la maison partie en courant aussi vite que un tigre qui cour après sa proie .En haut de mon arbre j'étais tellement stress par ceux qui arriva que mais idée allait super vite dans ma tête mais ressortait direct je me trouver honteuse de ceux que j'ai fait il aurait plus faire du mal ou menacer le grand gars mais je croie biens que c'est le contraire . J essaya de me détendre en monta encore plus haut dans l'arbre et je vue qu'il m'avait vue en haut de cette arbre je finie par regarder le paysage et prendre mais repaire que ont voyait très biens dans le ciel et se magnifique soleil qui éclairer le ciel il y avait pas beaucoup de nuage et la neige tenait biens au sol il y avait peut être une 20 ene cm au sol de cette poudre blanche et glacial .



Le temp était glacial il faisait peut être -10 ou dans c'est genre de température déjà la foret refroidissez l’environnement et puis hier j'étais parti a la découverte en m'habillant que d'un chemisier a mange courte et un tout petit gilet très léger munit d'une veste bleue sans manche c'est normal que je grelotte autant mais la beauté du paysage que j'observer était tellement merveilleux que je ne penser pas au froid et au claquement de dent que je faisait .Je vue au loin une buse voler en rond et elle fini par foncer sur sa proie qui je pense était dans un champs et je la vue remonter petit a petit comme avec une petite souri pendu dans sont bec je fit un petit sourire et oui mon animal préféré était la buse un belle oiseaux faisant parti des rapace comme les faucons quand je suis libre j'arrive toujours a en blesser une pour ensuite lui apprendre a rester avec moi je l'avait fait avec mon père la premier fois je forcer mon père a tout prie et il avait biens voulut me le faire j'avais reçus une magnifique buse d'une couleur rousse t'elle de la paille je l'aimer biens mais un jour ma mère ne voulait plus de cette bestiole a la maison alors elle la mit a cuire dans une casserole très sympathique mais façon ma mère je la détester avec sont aire " c'est pour ton biens " ouai c'est sa va ! La buse fini par disparaître dans la foret qui devait border le district 1 et puis je pensa biens de loin que j'aurait peut être l'age de en ravoir une mais je me dit que je verrait un peut plus tard quand je serait rentrée d'ailleur quand tes se que je rentrerait voir ma mère ? j'en sais rien et je veut pas trop rentrée je me sens tellement biens avec ceux gars moin enfermer plus heureuse que dans mon district beaucoup même et puis je me sens comme une petite adulte qui fait se quel a envie de faire et pas ceux que ont lui force a faire! je réfléchi encore un peut avant de conclure que j'irait voir ma mère dans 3 jour je c'est quel doit s'inquiéter mais bon elle avait ca pas m'enfermer et puis si je vais la revoir peut être quel va m'enfermer pour me punir alors je préféré profiter de la belle liberté que j'ai autour de moi en se moment .


Je décida ensuite de dessendre de l'arbre d'un pas souple comme un chat j'atterie devant le gars et puis j'avais penser a une chose que je devait faire en prioriter car j'aurait plus mettre le gars en danger avec cette homme qui meme en chemise de nuit sors alors qui fait une froid t'elle que dans les montagne je me dit qu'il etait tres fou furrieux et j'ai un peut peur que le gars que je ne connait pas le nom les prie mal alors je marcha jusqua lui avant de me retourner et je lui dit d'une voie honteuse en me mettant a genoux par fatigue et par politesse :

- desoler d'avoir voler ...

j'attendit une reponse mais un bruit se fit entendre au loin oui le meme bruit que quand mon pere et mort au lin j'aperçu un hovercraft oui ! sa avait tuer mon pere quand j'etait petite je prie peur et puis le ballons s'aprocher je savait qui nous viser alors avant de fuire je cria mon desespoire car soir je mourait ou soit je men sortait pareille pour le gars je hurla " j'en et rah le bol de vous inbecile de capitol espece de salop*r " et je me mit a courire au plus vite possible en faisant un signe de la mains au gars je courait tres vite comme je n'est jamais couru de ma vie .





Dernière édition par Nina Hildre le Dim 27 Jan - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Jeu 17 Jan - 17:43

Haven regardait toujours le ciel s'éclaircir, de plus en plus, mais toujours en laissant cette forêt obscure et triste, juste le feu dansant laissait un peu de vie dans se sinistre paysage. Mais il ne voulait pas rentré chez lui, pas être enfermé de nouveau, sinon là il tuerais tout le monde, il avait le mal de sa chambre, il la détestait et restait toujours méchant quand il y était, coincé entre ses quatre murs blanc et froid. Lui c'était la liberté qu'il aimait. Le garçon aux cheveux noirs vit une buse montée dans le ciel, il sourit, l'oiseau remontait avec une sourie dans la gueule, elle sortait de cette forêt, si seulement, lui aussi pouvait avoir des ailes, ça l'aiderait a sortir de cette forêt. Les humains ne pouvaient pas volé et c'était bien dommage, il regarda le rapace brun s'en aller, disparaitre dans la brise matinal. Un vent froid secoua le malade mental, il faisait pas très chaud dans cette étendue d'arbre, malgré le beau soleil. Mais peut être qu'il pourrais s'installer dans une foret des districts voisin, le un ou le trois, ou tout simplement son district, il ne voulait malgré tout ne pas être tout seul, même s'il était bizarre et qu'il ne parlait pas, il pouvait quand même s'attaché a quelqu'un et puis parlé ne servait a rien, on peut communiqué sans parlé. L'adolescent ne parlant jamais était toujours surprit de sa voix quand il parlait.

La fille descendit de l'arbre, elle avait l'air de toujours avoir un peu a sa jambe blessée, à cause de la chute de l'arbre, hier, il fallait faire attention avec les sapins. Lacknyse aimait monté dans les arbres, car il aimait la hauteur, et y allait souvent, quand il pouvait sortir dehors, peut être parce qu'il se sentait mal quand il était au sol. Il passait des fois des journées dedans et attaquait le premier qui passait. Mais ce n'étais pas de sa faute s'il était comme ça, c'était la faute de cette voix qui lui transformait la tête en pâté, qui le contrôlait, qui vivait dans son esprit et lui il ne pouvait rien faire pour la faire sortir, elle avait élue domicile dans son crâne, lui provoquant des mots de tête dans elle criait et quand elle le contrôlait, c'était l'origine de ses folies, elle vibrait et prenait de l'ampleur chaque années, mobilisant son cerveau fragile de plus en plus, c'était sa faute si il voyait des choses effrayante et s'imaginait plein de chose étranges, ce qui lui faisait faire des cauchemars, qui contrôlait ses rêves. Cette chose était impossible a combattre, on ne pouvait pas résister, il fallait qu'on la suive, et puis Haven ne pouvait faire que ça, il aimait cette voix, c'était bien sa seule compagnie, elle lui rendait service de temps en temps, bien qu'il lui en voulait de s'être logé dans son mental comme ça. Quelque chose lui parlait, il sursauta, et tourna la tête, la fille était descendu de l'arbre, elle était retourné, a genoux, puis elle lui dit:
-Désolé d'avoir volé....
Le malade mental sourit et secoua la tête, lui faisait comprendre que ce n'était pas grave, qu'il ne lui en voulait pas et qu'il trouvait ça gentil, on pouvait exprimé beaucoup en un simple mouvement de tête, alors pourquoi se fouler a parlé? Mais une ombre cacha le soleil d'un seul coup, se qui fit légèrement tressaillir le garçon aux yeux bleus, il ne savait pas ce que c'était, puis en levant la tête il reconnut tout de suite un Hovercraft, hélicoptère stupide du capital, avec leur pince métallique, il repensa a son père mort, remonter par la pince en métal, il ne bougea pas, figé, les souvenirs se bousculaient dans sa tête, il entendit la fille hurler quelque chose haut et fort, mais il ne comprit pas les paroles, il était ailleurs, son "amie" se mit a courir, vite, très vite, mais lui il ne bougeait pas, bien qu'elle lui fit un signe pour lui dire de venir, mais quand une pince noir étincelant au soleil tomba sur lui, il s'élança comme une flèche parmi les arbres, arrivant bientôt a la hauteur de la fille, bientôt elle s'épuiserait, a cause de sa jambe, il ne voulait pas qu'elle se fasse attrapé, oui elle courait très vite, mais l'endurance était le domaine qu'il fallait utilisé, il courut encore plus vite et attrapa les jambes puis le dos de la fille dont il connaissait pas le nom et courut de plus bel, la serrant pour le pas qu'elle tombe, tout en fonçant a travers les arbres, il ne savait pas ou allé, et ne voyait plus rien, sauf un chemin tracé dans la forêt, que la voix lui hurlait de suivre, il voyait comme des flèches vertes au sol, lui indiquant le chemin, il fallait qu'il trouve une cachette, l'hovercraft volait derrière lui, mais parmi les arbres sombre et la forêt dense, il n'était pas facile de les voir, d'un seul coup les flèches disparurent, le malade mental s'arrêta d'un coup sec et regarda autour de lui, une sorte de petit terrier ou l'ont pouvait passé qu'a deux y était, il était bien caché par des buissons, ronces et tout ça, Lacknyse attrapa la fille et la tira vers la cachette qu'il venait de voir.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Lun 21 Jan - 15:49



La cachette



J e courait de plus en plus vite comme peut être je n'avait jamais couru malgré que ma jambe me faisait souffrir petit a petit et que je savait très biens que j'allais pas tenir non c’était sur j'allais pas tenir .Je regarda derrière moi l'hovercraft me courait apres et je vue aussi le gars courir il approcha bientôt de moi et l'hovercraft allait biens trop vite je crue que j'allais mourire j'étais même persuader mais je préférer mourire en aillant dit quelque chose qui me tenait au coeur et puis mourire d'un seul coup que petit a petit comme mon père .Les image du passer revenue dans ma tète mon père était disparu a cause de c'est modi capitol et je lui avait promit pondent sa mort que je ferait tout pour me rebeller mais la je pensée que j'étais un peut trop loin d'avoir crier sa mais je ne suis pas biens ! je pourrait finir tuer en publique mais vue tous que j'avais déjà fait vallée mieux que je dise pour me rebeller .Je continuer a courir mais au moment ou j'allais m’écrouler quelque chose me prie je ne c'est pas quoi vue que j'allais tomber dans les pomme a cause de la douleur mais valais mieux souffrir que mourire ! Je savait très biens ou j'allais j'avais était chasser par la et j'avais découvert des tanière vide c'est biens la ou je voulait emmener le gars .Quelque minute après je sus que je n’était pas prise par une de c'est pince du capitol mais par le gars sa me rassura beaucoup .Le temp était froid toujours aussi froid que le matin il devait être dans les midi .

Lhovercraft décida de lancer des flèche très pointu le gars courait toujours mais fallait que ont trouve une cachette biens vue il me posa quelque instant quand ont arriver vers les tanière épineuse vue hier avant de tomber dans les pommes je regarda d'un regard noire et méchant avec un sourire sadique l’hovercraft l'air de dire " vous avait eu mon père mais vous m'aurait pas je suis plus futé que mon père " ceux qui je pense provoqua encore plus le capitol qui lança des flèche beaucoup plus que avant une pluie de flèche remplaça les flocon c’était beaucoup trop dangereux pour rester a l'air libre .Le gars me prie par le bras et n’emmena dans une grotte tanière ou fallait se battre avec les épine pour passer le peut que je pu marcher était faible j'avancer pas vite et des flèche faillit me transpercer , arriver dans la grotte je m écroula au sol , le sol était de la terre sec très sec et dans la tanière il faisait presque totalement noire mais y avait assez de place pour deux et assez de place pour sa faufiler entre les parois .Je n'aime pas être enfermer je veut toujours voir le jour ah moin que se soit la nuit sous des drap mais dans des grotte de terre j'étais jamais trop rassurer .Je me reposa quelque tant et je m aperçu que une larme coula sur ma joux je pense que la douleurs et trop forte je suis aussi prise de panique si je sors de la grotte avec ceux que j'ai fait je vais me faire tuer sais sur l'hovercraft ne me lâchera pas les basket comme sa je suis trop dangereuse pour eux c'est sur !

Quelque instant s'écoula quelque instant qui fit interminable a mais yeux je décida de m’approcher de l'entre voir si c’était encore trop dangereux je bougea ma jambe j'allais crier mais je me retient je regarda d'un aire triste et pas rassurer le gars avant de souffler et de repartir en rampent vers l'entre ou je souleva quelque épine doucement j'aperçus une flèche tout prés je regarda dehors rien quelque oiseaux par terre l'air était froid que je trembler et claquer des dents je prie un peut de neige dans ma mains qui fonder au contact j'en mangea un peut se qui me permit de passer ma soif et j'en appliqua un peut sur le sang qui couler beaucoup de ma jambe beaucoup trop je fit un deuxième regard triste au gars avant de continuer je grimaça avant de m'énerver et de jeter le reste de neige dehors un grand coup.Un bruit se fit entendre tout prés dans le ciel se qui me fit reculer très vite au fond de la tanière et qui confirmer que l'hovercraft n'était pas parti .

Le temp était toujours aussi froid mais dans la tanière il faisait beaucoup plus chaud en courant j'avais oublier de prendre mon blouson qui était tomber quand je suis descendu de l'arbre se qui permettra de me les geler encore plus sur moi il me rester que un petit t-shirt a manche courte plus un gilet déchirer au manche et mon pantalons déchirer j'allais faire long feu comme sa . Le temp passait pas vite a plusieurs reprise un corbeaux chantât et ont entendit une buse au loin qui s'éloigner petit a petit tout avait repris comme si l’hovercraft tait parti mais moi je pense qu'il était biens cachet et attend que nous sortons pour nous tuer.Je pense que la neige fonder car quelque branche laisser tomber un tas de neige par terre même si je voyait pas j'entendait a chaque petit bruit je paniquer et l'ennuie commença a venir moi qui devait toujours faire quelque chose . La terre qui était tout simplement aussi poussiéreux que du sable j'en fit écouler sur un petit tas et puis j'eu une idée je m’approcha du gars et j'écriva au sol " quel et ton prénom ? " je n'était pas très douer niveaux écriture mais j'arriver a écrire .Apres avoir écrit sa je le fixa lonteng dans les yeux très profondément avec un petit sourire .Ceux petit sourire me permettez de faire ma toute mignonne quand j'étais plus petit je faisait craquer ma mère avec ceux sourire elle disait toujours ta le même sourire que ton père toi avec un petit rire , y avait pas quoi rire je suis née du sang de mon père comme de ma mère même si je suis plus vers mon père je suis beaucoup plus froide que ma mère et je suis aussi rebelle que mon père .Le temp était de plus en plus froid et je pense biens qu'il devait être dans les 16H00 la ou la température baisse beaucoup .




Dernière édition par Nina Hildre le Dim 27 Jan - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mar 22 Jan - 18:10

L'hovercraft lança des flèches, pointues, très pointues, capable de transpercer quelqu'un d'un seul coup, c'était trop dangereux, la voix lança a Haven d'aller se caché en vitesse, bien sur le garçon aux cheveux noir n'était pas contre, il fallait se dépêché s'il ne voulait pas avoir une arme planté dans le ventre. Il tira la fille vers la cabane rapidement, manquant de tombé, s'emmêlant les pieux dans quelques racines qu'il n'avait pas vu a cause de sa précipitation, de toute façon s'il tombait ça ne ferait pas une trop grosse perte, façon il n'attendait que ça, il n'avait plus rien a faire ici. Le garçon se débattit avec les épines devant la tanière, grosses épines pointues arrachant les vêtements, griffants a sang la peau douce des deux nouveaux amis, les empêchant d'entré. L'adolescent finit par en avoir marre et sorti un couteau de son sac et coupa rapidement les ronces pour pouvoir entré. Une flèches passait juste a côté de sa nuque, manquant de le tué, Lacknyse regarda une dernière fois le ciel nuageux, de la nostalgie l'envahit, perdu, dans la forêt poursuivit par un hovercraft, gros hélicoptère meurtrier, qui voulait les tué, il avait envie de gueuler toutes les insultes qu'il connaissait, les provoqué, lui critiqué, il était soudain prit de colère, oubliant le mal de tête atroce que la voix lui faisait en lui criant de rentré dans la grotte, il ne l'écoutait plus cette voix, il se sentait libre et prit d'une émotion étrange, il se ravisa brusquement quand il une autre flèche le frôla, sa tête lança une insulte, mais bon puisque c'était dans sa tête le capital pouvait pas comprendre dommage. Le blesser sauta d'un seul coup dans la grotte se griffant sur les épines avant de roulé sur le sol sablonneux, sec, froid et humide de la grotte.

L'obscurité, noir, juste un peu de lumière entrant par la fine ouverture de la grotte, la pluie de flèches étaient terminé. Enfin a l'abri, il y avait largement la place pour deux la-bas dedans, Haven sorti son marteau, et s'adossa contre un des côtés du petit terrier en soupirant, il regarda l'entré tenant fermement son marteau si jamais quelqu'un arrivait pour les emmerdé, il attendit que ses yeux s'habitue au noir avant de s'enfoncer et petit peu dans la grotte, il n'y avait malheureusement rien. Un peu déçut il continua a avancer dans la grotte de plus en plus sombre, mais quand il entendit de l'eau, le malade mental sursauta, il recula et remonta en vitesse, maintenant il savait ou trouvé du liquide de vie. Il remonta et se remit a sa place, ne bougeant plus écoutant les bruits aux alentours, il n'entendait maintenant plus rien, la fille dont il ne connaissait pas le nom regardait pas l'entrée voir si c'était toujours dangereux. Lacknyse entendait plus trop le bruit de l'hovercraft, si juste un bruit de moteur, le danger était toujours là, les oiseau continuait a volé, l'hélicoptère c'était posé. L'adolescent ouvrit grand les yeux, il c'était posé! Haven sursauta et se cogna la tête au plafond, se passant la main sur les cheveux il marmonna quelques insultes, puis attrapa son marteau de nouveau, passant ses doigt sur le fer tailler et solide. La fille lui lança un regard implorant, cela ne fit rien au blesser, il posa sa main sur le sol sablonneux et frotta celui-la, soutenant le regard de son "amie." Il ne connaissait pas la pitié, l'émotion ne lui disait rien, il ne savait donc pas comment réagir, mais voyant sa jambe il comprenait qu'elle devait surement avoir mal, il fallait qu'il aille cherché de l'eau, mais il avait peur que le pacificateurs s'introduisent dans la grotte et qu'il fasse du mal a la fille. Lacknyse sorti de la poche de l'autre personne le couteau qu'elle avait et lui mit dans la main, hocha la tête fonça vers la fond de la grotte. Une petite pente descendait jusqu'à l'eau, il ne la voyait pas a cause de l'obscurité mais la sentait sous ses chaussures, il manqua de glisser plusieurs fois. Il s'arrêta quand son pied entra dans l'eau, un fort courant faillit l'emporté, une rivière, cette fois le son était assourdissant. L'adolescent se pencha et remplit sa bouteille d'eau fraiche et remonta en vitesse, heureusement il ne c'était rien passer, la fille était toujours là. Il la tira vers lui et lui mit de l'eau sur sa blessure, massa un peu avant de bander sa cuisse d'un bandage frais et neuf.

La fille écrira quelque chose sur le sol sablonneux, puis fit un sourire, un sourire que Haven n'avait jamais vu, il inclina sa tête sur le côté, ne connaissant pas se sentiment non plus, peut être qu'elle essayait la pitié, ou d'être mignonne, il savait ça, il savait que des personnes s'amusait a faire ça, surtout ça soeur, quand elle cassait quelque chose elle faisait un regard si mignon que sa mère la croyait et punissait le blesser, c'est pour ça qu'il n'aimait pas du tout sa famille, qu'il se sentait mieux ici en liberté. Il regarda l'écriture sur le sol en souriant, voyant les lettres: "quel et ton prénom" d'un coup de poignet, Lacknyse effaça les lettres, puis écrit avec une écriture assez belle que le garçon avait toujours eu malgré qu'il détestait l'écriture: "Haven. Et toi?" Au moins il n'était pas obligé de parlé, cool. Son "amie" regarda dehors, il lança un regard, puis ferma les yeux et écouta, un léger bruit de pas et de métal qu'on tape légèrement, il y avait toujours quelqu'un ici, le danger était présent et il surveillait les deux rebelles. Des bruits de pas! Quelqu'un arrivait, oh non, le garçon aux yeux bleus, effaça son nom que la fille avait du surement voir et la poussa vers le fond de la tanière, il recula lui aussi a genoux près a se battre. Il avait bien raison un peu plus tard, un pacificateurs passait le bout de son nez par l'ouverture de la tanière, un fusil a pompe dans son dos. Le gars fit un sourire et commença a faire coulisser sa main dans son dos, essayant de prendre son arme afin de tué les deux squatters de grotte. La voix hurla dans la tête de Lacknyse, l'envahissant de maux de tête lui donnant des ordres, le garçon paniqué abattu son marteau sur le genoux du pacificateur a l'entrée de leur abri, celui-ci hurla un peu beaucoup fort, mais avant que le bruit enfle trop, le malade mental posa la main sur la bouche du gars et le serra contre lui l'empêchant de crier, puis vola son fusil meurtrier et le planqua sur le sol, la voix reprit, elle tapa dans sa tête de nouveau, il fut secouer d'un frisson, plus rien autour de lui n'existait a par le Pacificateur, plus rien, aucun bruit, il n'entendait plus rien, le voyait plus rien, seul le pacificateur était toujours là pour lui, la voix continuait sa crise. Le blesser sourit sadiquement et cette fois il abattu son marteau sur le tueur, encore, puis encore, sachant que celui-ci avait du s'en doute déjà punir plusieurs personnes, ce qui énerva et fit déliré encore plus Haven, là il tapait, tapait et tapait encore la personne allonger au sol lui fendant le crâne, puis le découpant, le transformant a hachis, plus rien ne pouvait l'arrêté, les genoux de l'adolescent baignait dans une marre de sang sombre. Il ne sentait plus la fatigue et continuait a porté des coups le fusil a pompe trônait a présent sur ses larges épaules, mais il n'arrêtait pas pour autant. Puis la voix disparut, laissant le pauvre garçon tout seul avec la fille, qu'il espérait ne pas avoir traumatisé, il laissa tombé son marteau au sol et recula contre la paroi, touchant du bout du pied se qu'il restait du pacificateur, puis soupira, bon maintenant il était mort, dommage il aurait pu leur dire de nombreuses informations, ce qui est fait est fait. Il lança un regard en direction de la fille, un regard vague, un peu paumé, dans le vide, il se sentait plus très bien tout a coup, quelque chose lui frappait le crâne, s'asseyant un tailleur, il regarda le soleil, il était a présent dix sept heures et l'hovercraft était toujours dans le ciel, qui semblait être rouge, rouge comme le sang.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 27 Jan - 13:02



Une Aventure



L es bruit de pas s'approcher petit a petit se qui me fi encore plus peur , ont était coincer dans cette grotte sombre prise au piégé c'est sur que si un des pacificateur rentrait dedans ont serait mort . Le gars me tira au fond de la caverne au moment ou un pacificateur arriva , il rentra dans la grotte je me mit en boule par la peur . Je sentait que je reverrait jamais le district 1 et encore moin ma mère qui cette fois tombera dans une dépressions jusqu'à quel se tue tout sa a cause de moi ! et moi qui avait promis a mon père que je me rebellerait et la je suis tout prés de la mort ! Non pas question qui mais je suis biens trop futter je c'est que je m'en sortirait même blesser .Le temp était froid et plus avancer dans l'heure plus il faisait froid la nuit commencer a venir un petit vent c’était lever car des courant d'haire passer dans la grotte .Le gars se battit assez lonten avec le pacificateur qui fini par succomber au coup du gars , la grotte était plus que une marre de sang ou tremper les jambe du grand gars .Sous cette scène d’horreurs je ne fut pas choquer mais je savait très biens que maintenant ont était en danger si il nous choper ont n'allais se faire torturer a mort pour sur cette scène était peut être horrible mais j'avais apris tos que la vie était pas facile et très tos l'horreure d'un père qui baigne dans une marre de sang a cause de c'est pacificateur .

Je me leva très engourdi et ma jambe me faisait plus que jamais souffrir je n'arriver pas a la poser par terre j'avancer a croche pied et je massis a coter du gars se prénomment Haven et je trampa mon doigt dans la marre de sang du pacificateur qui et maintenant inerte au sol mort et jecri sur le sol "je m’appelle Nina " d'une écriture appliquer , j'étais habituer au sang du sang encore chaud .Le temp était glacial de plus en plus il devait être vers 18 heure .Je décida de me lever j'avais beaucoup de mal a marcher mais je m’appuya au murs pour m'aider et je parti a la découverte de la grotte en essayant de marcher sur ma jambe blesser et en m'appuyant au murs de la grotte .Plus je m'éloigner dans la grotte plus il faisait sombre comme si ont plongeai dans les ténèbres , il fallait sortir de cette grotte sans se faire attraper pas les pacificateur .Arriver a un endroit il y avait un genre de petit ruisseaux je décida de le suivre avec biens du mal a force d'avancer j'entendait un bruit de ruisseaux couler comme une petite fontaine et j'aperçus au loin un petit lac qui boucher la grotte je m’approcha encore plus prés je toucha l'eau et plusieurs petit serpent d'eau s enfuie dont un venimeux .Si je voulait sortir de cette grotte sans me faire tuer faillais nager jusqu'à l extrémité qui était a 30 métré de moi environ l'eau était gadouilleuse ont ne voyait pas le fond .Je me dirigea sur le coter du lac peut être arriverait je a passer plus facilement mais non le lac était aussi profond au loin un bruit se fit entendre un bruit de pas et 3 voir 4 personne apparue dans le virage de la grotte il fallait que je m'échappe !

Sans réfléchir je sauta dans le lac et nagea au plus vite a une jambe car mon autre jambe me piquer horriblement mais a un moment je fit prise dans une plante sous l'eau je paniqua et plongea dans l'eau glacial pour voir se qui coincer mais quelque chose me mordu oui un des serpent en paniquant j'aurait du le bousculer méchamment sans le faire est ce prés .Je remonta au plus vite tout allait mal le lac devenait interminable a ma vue et puis je faiblissez j'arriver de moins en moins a nager le temp tourner je n'était plus dans une grotte mais dans un lac un lac transparent ou je m'amuser je devait avoir 8 ans dans c'est age .Mais tout d'un coup je sentit le sol revenir a moi et je n’était plus dans ceux petit rêve dans cette petite illusions jetait dans la vrai vie les pacificateur se brouiller dans la rivière plus vite que moi je crue que se serait la fin le serpent m'avais mordu a l'autre jambe ou j'étais pas blesser et pourtant au loin je vue de la lumiere toute fine peut être la fin de la grotte mais arriverait a y aller . J essaya de marcher mais je ni arriva pas des que je me mettait debout je faillit laisser pousser de petit crie de douleurs mais je retomber tout de suite rien a faire ! La panique me prie de plus belle les pacificateur ne tarderont pas a s'approcher si je rester la j'étais perdu ! a bout de force j'essaya de ramper se qui me faisait encore plus souffrir je voyait de plus en plus flou par les larme et la morsure qui avait était faite par un serpent venimeux je pense tout allait mal a bout de force je continuer a ramper mais je m'en sortait plus du tout .Le seul jour que je voyait au bout de la grotte était comme l'arriver dans le tunnel de la mort j'étais perdu c’était même sur !





Dernière édition par Nina Hildre le Lun 28 Jan - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 27 Jan - 15:16

Haven attendait toujours scrutant le mort déchiqueté complètement par les énormes coups de marteau que la garçon lui avait donner, il était quand même inquiet, est-ce Nina allait le lui pardonner? Oui il ne voulait pas être seul, elle pouvait bien prendre peur en le voyant ainsi frapper sur un pacificateur débutant. Le fusil a pompe dans les mains l'adolescent essaya de tirer avec, tout fonctionnait parfaitement, il pourrait l'utiliser, dans le noir dans la grotte peut être pas, mais en plein jour ce serait parfait pour la chasse, les gros gibiers, ou encore pour ce défendre de ses imbécile appelé pacificateurs. Il tendit se main encore tremblante vers le marteau plein de sang, le liquide rouge de vie recouvrait la lame métallique complètement. Heureusement la fille s'approcha, un soulagement envahi le corps du garçon aux cheveux noir jais, elle ne semblait pas choqué, heureusement, elle avait peut être l'habitude a présent, tant que le Capitol lui avait rien fait, tout allait bien, il ne voulait pas qu'elle se blesse encore. A sa grande surprise elle plongea son doigt dans le sang encore chaud, qui commençait a sécher et a se refroidir a cause de la température du soir qui chutait, cette attitude provoqua un haussement de sourcille chez Lacknyse, il ne s'y attendait vraiment pas. La fille posa son doigt sur le sol et se mit a écrire, avec un écriture appliquée, jolie, "Je m'appelle Nina." Haven sourit, le nom était joli, il prit un peu de sang a son tour et effaça le nom, historie que si les Pacificateurs venait ils ne connaitraient pas son prénom. Bien sur le malade mental savait qu'ils seraient torturer a mort pour cette acte horrible, il venait de tué un membre de Capitol et ça irait très mal pour lui, pour tant il n'avait pas peur, il n'y pensait même pas, lui il voulait sortir et se construire une cabane dans la forêt ici, ou il garderait son arme et vivrait tranquille, il aimait pas se sentir coincé dans cette grotte, car il était claustrophobe et supportait mal les petits endroit, il préférait l'air libre.

Un peu plus tard la fille prénommé Nina se dirigea vers le fond de la grotte, l'adolescent était inquiet mais il n'allait pas la retenir, elle allait surement a la rivière ou encore trouvé une sortie, mais il avait peur qu'elle tombe sur ces imbéciles de pacificateurs, ils pourraient la tué, et ça c'était tout ce qu'il ne voulait pas. Si quelqu'un tuerait la seule personne qui voulait bien resté avec lui, il rentrerait dans une telle colère que la première personne devant lui se ferait tué d'un coup de fusil a pompe. Il pensa a lui donner une de ses arme mais quand il se redressa trop tard elle était déjà descendue, de plus il c'était cogner la tête contre le haut de la grotte, il donna quelques coups de point sur le haut, puis maudit a voix basse cette stupide cachette. Haven s'installa de nouveau contre la paroi, lava un peu son jean humide a cause de sang en versant un peu d'eau dessus, il laissa son couteau dépassé légèrement de sa poche et se mit a broyer ce qu'il restait du pacificateur, pas parce qu'il avait peur, ni parce qu'il était énervé contre eux, juste parce qu'il s'ennuyait et qu'il n'avait rien de mieux a faire. Mais au final il restait plus rien du gars, tout était haché, même les os étaient brisés, séparés en plusieurs morceaux, complètement broyer, il s'amusa ensuite avec les yeux, rentrant une de ses flèches dans chaque oeil, puis appuyant il y les crevait, ça l'amusait lui. Mais quand il n'avait plus rien a faire sur son "jouet" il laissa tombé, encore une vague de sang sortit du corps inerte et haché du jeune pacificateur débutant. "Mon pauvre, tu commençait a vivre tu es mort! Mais sache que ce n'est pas que ma faute!" pensa Haven. Le garçon aux yeux bleus foncés s'amusa avec son bracelet ensuite, il s'ennuyait tellement a rien faire, peut être qu'il pourrait dormir, mais le froid l'en empêchait. Il sorti de son sac a dos une veste, oui il avait toujours une veste en réserve, un sweet, qu'il avait volé une fois, une sweet noir avec une griffure verte dessus. Il remonta la fermeture éclair et plongea sa main dans la deuxième poche de son jean, le gant, oui il avait prit le gant au fourrure qu'il voulait donner a Nina, dans la précipitation, elle l'avait oublié, mais lui il avait du y pensé, pourtant il ne se souvenait pas d'avoir prit ce gant, a aucun moment il l'avait ramasser, étrange, il était quand même content de l'avoir retrouvé, son travail n'avait donc pas servit a rien, juste pour l'abris, le feu, et pour la fille la casserole et les bonne petite chose qu'ils auraient pu mangé. Il remit son trésor dans sa poche et remit son bracelet plein de clou sur son poignet. Lacknyse s'apprêtait a dormir quand il entendit des bruits au fond de la grottes, des cris, des ordres, l'adolescent fit un bon de deux mètres, se cogna la tête de nouveau, le danger, Nina avait surement des problèmes, stop! Il fallait qu'il se dépêche, il descendit a toute vitesse au fond du trou, la grotte profonde au coulait le ruisseau, son fusil sur le dos, le couteau dans la poche, un gros poignard son couteau, il chargea a la hâte son arme et regarda bien devant lui faisait attention a ne pas tombé, les bruits était loin, elle avait du aller beaucoup explorée, peut perte avait-elle trouvé une sortie, mais attendez! Il n'avait pas vu les Pacificateurs entré, c'était donc impossible, oui il y avait bien une autre entrée, mais pour l'instant pas le temps d'y pensé, fallait aidé son "amie' comme il considérait la fille.

Le ruisseau, ses pieds touchèrent l'eau glacial, il s'avança rapidement mais discrètement le long de la grotte suivant le cour d'eau, oui des formes étaient visible au loin, et un point de lumière était tout aussi distinct, la sortie, mais quatre pacificateurs étaient là, en plissant les yeux il vit une forme allongé pare terre, la fille, immobile, soudain une nouvelles émotion envahi Haven, il était très triste et très très en colère, dommage, il n'avait pas de sniper, ni d'arbalète a viseur thermique cela lui aurait été beaucoup plus utile qu'un fusil a pompe. Le malade mental se colla contre le mur de la grotte, frissonnant, il fallait qu'il tire, il bouillonnait, fulminait, était plonger dans une colère noire et une tristesse sans fin. Il braqua l'arme sur le premier pacificateur et tira, une balle en plomb renforcé fila sur le dos de l'homme qui s'écroula inerte au sol, un de moins. Le garçon aux cheveux noirs jais se plaqua encore plus contre la paroi, un autre arriva a toute vitesse, heureusement l'adolescent sorti son poignard et transperça la gorge du deuxième, étonner, les deux autres foncèrent en même tant vers lui, il lança son couteau sur le premier, la lame siffla et s'enfonça dans le coeur du serviteur travaillant pour le Capitol, et donna un coup de point dans la tempe du deuxième, il lui transperça les deux bras et le jeta dans le courant de la rivière, puis après avoir fait tant de morts il courut vers la silhouette immobile au sol, elle vivait, ouf, il n'aurait pas du s'énervé comme ça, mais celle-ci avait un problème, elle semblait paralysée, il découvrit alors une morsure, un serpent, vu ceux qui filait dans le courant de la rivière, il tâta la blessure, et regarda les serpent, un vénéneux, heureusement pas mortel, juste un venin, mais qui ne pouvait tué les humains. Lacknyse prit un peu d'eau et y posa sur la morsure de Nina, avant d'aller fouiller les pacificateurs, il prit aussi leur arme, trois fusils de plus qu'il fourra avec difficulté dans son sac, laissant donc dépasser la crosse de chacun, le quatrième avait un couteau balistique, un couteau faisant sarbacane quoi, très efficace mais difficile a visé avec, il le prit dans son a dos aussi, l'un avait quelques médicament, oui le malade mental pourrait les ajouté aux siens, il se dirigea vers la fille et lui donna un anti douleur, avant de prendre l'anti-venin qu'il avait trouvé dans un des uniformes de l'un des pacificateurs, ça irait comme ça. Mais une idée lui vint, il retira le haut d'un des uniforme de l'un d'eux et l'essaya, parfait, puis il pourrait sa cacher la tête avec sa capuche, quand a la fille il lui donnerait un des chapeau du quatrième morts, parfait se déguiser pour passé, il y proposerait a son "amie." Haven s'agenouilla près d'elle le secouant légèrement pour qu'elle ouvre ses yeux de nouveau, surveillant en même tant la venue d'un intrus quelconque.

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Dim 27 Jan - 20:39



Il faut partir !



J e vue de loin le gars qui se battait avec les pacificateur qui me voulait du mal .Je me rendit compte que jetait pas super biens futter ... peut être que c'était pour m encourager que je disait sa maintenant que je me doute de sa je peut être sur que je vais finir comme mon père abattue je ne voulait pas croire en sa se n'était pas possible j'arriverait quand même a m'enfuire je le pense biens .Le temp était long même très long mais très glacial déjà l'eau m'avait glacer jusqu'au os le nuit arriver a grand pas et je fatiguer de plus en plus .Au moment ou un des pacificateur allait m'attraper je me d'ébattis au plus possible mais avant qu'il m attrape il tomba inerte au sol mort et je vue apparaître au loin Haven , le grand gars était venu a mon aide il avait tuer les pacificateur .Je ferma les yeux assez lonten .Je me réveilla dans un tunnel long très long interminable ou j'étais toute seul il fallait que je le passe au plus vite il fallait que j'avance pour trouver la sorti mais ceux tunnel y avait plains de piège remplie des trou biens cachet si ont tomber des ronce grosse comme mon doigt était en dessous donc ont était sur d’être transpercer d'autre piège ou des grosse pierre s'effondrait des que ont passait ou d'autre ou y avait des rayon qui allait déclencher une brûlure intense si ont passer et plains d'autre truc la fille qui était que moi passa assez difficilement les obstacle mais le tunnel n'ouvrait aucun bout et elle finie intoxiquer . Quand je r'ouvrit les yeux , je vue le gars a coter de moi je lui dit d'un simple petit chuchotement faible et léger :

- merci

et je me retourna complètement très fatiguer je resta allonger au sol assez longteng .Le jour au bout de la grotte fini par partir grâce a la foret sombre et la nuit qui arriver je remarqua que le gars avait du me donner des médicament car je souffre moin que avant .


Je décida de me lever et j'étais prête a partir pour que ont trouve un endroit plus sécuriser mais ou allait ont était sur que le danger serait partout maintenant il fallait sortir de cette foret au plus vite je regarda juste un moment le gars et je m'enfuie mon regard avait prononcer comme un vient je couru au plus vite que je pouvait vue que j'avais plus mal tant en profiter je courrait droit devant moi peur que l'hovercraft me prenne je savait ou allait oui je savait très biens récupérer tous que ont avait laisser au camp même si c’était très dangereux ceux n'était pas grave .Je fonça au plus vite en transperçant les branche qui me laisser de petite égratignure au passage jusqu'à arriver au camp que ont avait fait ou je prie mon blouson et les peaux et la petite casserole peut être que le gars prendrait les autre truc .Et je me remit a courir mais en me camouflant le plus possible arriver un endroit ou je commença a fatiguer je me demander biens ou ont était un tas de branche était mit biens empiler comme pour dire qui y avait un feu je me faufila dedans et me coucha très fatiguer il devait être 1 Heure du matin le temp était glacial jasperait que la gars mais suivie et qui soit pas tomber dans les griffe des pacificateur mais tant que j'avais couru je n'avais rien entendu les pacificateur devait être de l'autre coter la foret était plus que un terrain de chasse dangereux et ont était les proie .Je laissa une peaux au qu'a ou le gars viendrait il la prendrait peut être alors .Je me couchât attendant qu'il arrive pour dormir je serait plus rassurer .






Dernière édition par Nina Hildre le Mar 29 Jan - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Lun 28 Jan - 17:38

Haven attendait toujours, ses yeux bleus posés sur la fille, inquiet, il attendait toujours son réveille, saleté de pacificateurs, ils tuaient tout eux, des imbéciles! Des idiots! Des....(pas besoin de cherché a comprendre la suite en censuré.) Il commençait a s'ennuyer, il n'avait rien a faire dans cette toute petite grotte, il ne voulait pas laisser Nina toute seule ici. Le garçon se leva et se dirigea vers la sortie, regardant dehors le ciel commencé a s'éteindre de toutes lumières du jour. Il prit son fusil et parcourut le paysage de gauche a droite du regard, cherchant un quelconque ennemi arrivé, maintenant il avait eu peur, peur qu'il y est encore une entrée, peur qu'on lui tire dessus pendant qu'il était retourné. La voix lui souffla de sa retourné et le garçon obéit, il évita de justesse un coup tiré par un pacificateurs qui avait prit place derrière lui, rah encore! Stop! Il en pouvait plus! L'adolescent se jeta a terre décalent la fille sur le côté contre la paroi pour qu'elle si camoufle et fonça tête baisser vers l'homme qui se tenait devant lui a une telle vitesse que le coup de boule que Lacknyse lui porta au ventre le propulsa bien loin dans la grotte, de peur qu'il s'enfui et aille tout dire pour renseigner ses "copains" de la position de Haven, de ses armes, de ses attentions, le malade mental fonça vers lui et lui sauta sur le ventre avant de le ruer de coups, ce qui assomma finalement le pacificateur. Pour ne pas que Nina prenne peur, il recouvra son corps de tissu et d'autre corps de ses semblable avant de retourner vers elle. La fille aux cheveux châtain ouvrit les yeux prononçant un petit:
-Merci.
L'adolescent hocha la tête, ce qui signifiait que ce n'était rien. Puis la ville tellement fatigué se rendormie. Le membre du district quatre sourit et s'assit a côté d'elle en attendant son réveille. Un peu plus tard celle-ci ouvrit les yeux, ses beaux yeux bleus, enfin elle était debout! Réveiller, Lacknyse eut un soulagement profond, mais quand la fille se leva et se mit a courir, le garçon aux cheveux noir jais ne comprit pas, partait-elle? Voulait-elle le fuir? Il savait que ce n'étais pas ça mais se comportement l'inquiétait, la voix lui disait même que ce n'était pas ça. Pensant a l'attendre ici le temps qu'elle revienne Haven s'adossa contre la paroi de la grotte, mais soudain il se rappela de l'ennemi, les pacificateurs et leur arme, qui étaient toujours a leur recherche près a les tué a tout moment.

Le malade mental se mit a courir derrière la fille, de plus en plus vite, refusant de la laisser toute seule, il ne voulait pas qu'elle se fasse de nouveau choper par un homme du Capitol, ils avaient eut leur dose pour aujourd'hui, elle courait vite, semblant oublier sa jambe qui la faisait souffrir, mais le garçon de quinze ans se rendit compte qu'elle retournait au camp, leur camp, celui qu'il avait construit hier, il c'était bien fait chier a le faire et maintenant enfin ils pourraient être tranquilles, a condition de ne pas allumé de feu ni de parlé trop fort, mais pour parlé ça n'allait pas vraiment se produire, impossible, ils n'étaient pas du tout bavards, mais demain il faudrait changé d'endroit, celui-ci était bien trop risquer et dangereux, ils se feraient attrapé tôt au tard s'ils restaient là. La nuit a présent s'était totalement installer, plongeant la forêt sombre dans un noir presque fantastique, Lacknyse se sentait très mal là-dedans, un stresse soudain lui parcourait le corps, il ne voulait plus resté ici, il voulait partir, mais il ne pouvait pas abandonner la fille. Celle-ci se glissa dans l'abri, lui il avait autre chose a faire, il devait renforcé leur cachette s'il ne voulait pas mourir avec la fille sous les coups de feu des Pacificateurs. L'adolescent prit de grosses branches très solides et passa une bonne heure a faire une grosse muraille de branche autour de la cachette relié par des lianes solides et résistante. Il fit une petite porte pour permettre d'en sortir mais la verrouilla comme il put. Ensuite il sauta dans l'arbre, puis de l'autre côté mettant plein de pierre dans son sac a dos, il fit le parcourt en sens inverse et disposa les pierres pour enrichir la défense, puis se disant qu'on pourrait passer par l'arbre, il coupa quelques branche et y mit un fil relié a un seau plein de pierre, si quelqu'un marchait sur le fil et ferait tombé le seau de pierre qui lui briserait la tête. Haven n'oublia pas de mettre de petite ouverture minuscule dans la muraille pour pouvoir tiré si jamais quelqu'un approchait. Demain il apprendrait le tir a Nina et lui donnerait une arme. Le seul inconvénient de cette robuste défense était le feu, un peu de feu et les deux "amis" mouraient, mais bon tant pis au moins le garçon aux yeux bleus aurait essayer de se protégé.

La fatigue le tuait, il avait tant besoin de repos, bien que pas rassuré, il prit pour oreiller son sac et se mit a côté de la fille, devant elle la protégeant si quelqu'un leur tira dessus, le bras poser sur son dos, l'enlaçant un peu, faisant une sorte de bouclier par-balles, par-flèches, par-couteaux et autre arme a celle-ci, essayant de ne pas la gêner en même tant dans son sommeil. Il sorti de sa poche grâce a sa deuxième mains, le gant en fourrure d'écureuil qu'il avait fabriqué et le lui mit sous la tête, histoire de lui faire un oreiller, mais il vu deux coussins en fourrure de lapin, il en prit un pour elle et un pour lui posant son sac a dos entre sa tête et celle de Nina, espérant ne pas voir les membres du Capitol arrivé, il voulait tellement dormir et brisé encore une nuit de repos ne serait pas très gentil, hier il avait bien dormit mais cette journée a courir partout l'avait fatigué, mais il avait peur, peur qu'on lui attaque et qu'on les tue malgré la défense qu'il avait fait autour du camp construit la veille. Heureusement les Pacificateurs ne l'avaient pas détruis, sinon ils auraient été très mal barrés. Haven posa le gant dans les bras de Nina avant de fermé les yeux, près a s'endormir, voulant a tout prix dormir, il se laissa tranquillement malgré son stresse emporter dans le monde des rêves et de l'imagination, malgré qu'il était sur de faire encore un cauchemar.


♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Lun 28 Jan - 19:49



Une grande journée



J e vue le gars faire quelque petit truc dehors je me douta que c'était des piège qui construisez pour nous protéger au ca ou des pacificateur nous retrouver , pourquoi me protéger t'il ? peut être car ont était ami maintenant sa faisait biens plus de 2 jour que ont était ensemble et j'étais pas presser de rentrée malgré la douleurs ceux ne pouvait que être un rêve jamais je n'est eu d'ami jamais .Les gens mon toujours insulter car je voulait me rebeller et que je finirait comme mon père entre des insulte t'elle que " meurt en souffrant " c’était beaucoup pour moi un ami j'essayer de faire de mon mieux pour l'aider .Le gars venue s'installait pour se reposer a coter de moi ont se partagea les peaux en oreiller et une en couverture , le gars paraissait beaucoup fatiguer moi je stresser alors impossible de trouver le sommeil alors que le gars s'endormi assez vite je me rassura en le voyant dormir je me détendu essayer d'examiner tout les bruit qui courait dans la nature ostiole dans une foret ou ont et en danger .Mais yeux briller de tristesse au clair de lune que ont voyait a peine dans les troue du camouflage que avait fait Haven , la neige qui rester brillait aussi un peut mais plus rien ne brillait quand des petit nuage passa devant la lune et mais yeux se ferma petit a petit sayet je m'endormis !

Mes yeux s'ouvrit sous un soleil et un ciel bleue irréel il y avait aucun vent j'étais allonger dans une prairie allonger dans l'herbe avant que quelqu’un arrive devant moi oui quelqu’un c’était un pacificateur je prie peur et je me mit a courir aussi vite que possible mais je fu enfermer dans une boite noire complètement noire des que je toucher les extrémité sa m'électrocuter et me ramener au milieu de la boite .Lonten je resta assis au milieu attendre en paniquant il commencer a faire chaud sous la cette boite , jetait prise au piège t'elle une fourmi dans une boite d'humains .Et puis la boite s’ouvrir laissant place a un ciel rosat avec le soleil qui se dissimuler sous les nuage lonten je rester la dans se dessert ou rien était a pars du sable il faisait très très chaud je savait plus ou allait c’était tellement grand et il faisait tellement chaud ! Puis une lumiere éblouissante venue me chercher et je me retrouva enfermer dans une salle avec plains d'obstacle je n'osait pas bouger d'un pas non mais quelque chose me força quelque chose de stressant , quand je passa les premier obstacle je m’en sortirait pas mal mais après c’était autre chose et pour finir je fu éjecter tellement lourdement et hors de mon rêve dans un trou noire infinie ou je ne savait pas si j'allais tomber quelque par un jour !

Je tomba dans mon lit la ou jeter en me couchant mais la en moin j'étais libre , libre de faire se que je veut et je me rappela le danger avec le capitole qui tarderait pas a revenir nous embêter alors que ont voudrait biens se reposer et puis je choisi de me lever ont avait plus rien a manger et c’était trop risquer d'aller chasser mais fallait que ont mange . Il était peut être que 8H00 les pacificateur n'allais pas tarder a débarquer je parti en courant mais ma jambe recommencer a me faire souffrir alors je marcha vite jusqu'au lac arriver la bas je prie que deux poissons avant de repartir dans la cachette c’était biens trop dangereux dehors sans arme , arriver dans la cachette je découpa avec mon couteaux les poissons gentiment et je les mit sur un morceaux de bois rond que j'avais récupérer au passage puis je fini par m’asseoir et regarder le gars dormir .A force je vue que je m'ennuyer vraiment beaucoup alors je soigna ma blessure pour que je me sente mieux l'ors de la marche car il fallait partir c’était maintenant trop risquer de rester la les pacificateur nous attraperont et a nous la torture .Apres m'avoir soigner je réfléchit a mon rêve plus tos cauchemars que j'avais fait cette nuit si pourquoi je changer toujours d'endroit ? pourquoi y avait des pacificateur ? peut être que sa m'avait traumatiser un peut la journée passer et aussi peut être pour dire le danger qui cours je ne c'est pas je ne c'est rien et sais l'avenir qui me le dira . Je me remit a marcher un peut essayant d'apercevoir quelque bruit mais non rien alors je revenue dans la cachette ou je ma genou a devant Haven qui dormait et je le secoua un peut pour qui se réveille mais gentiment et je plaça sont plat au a coter de lui il fallait que je le réveille fallait que ont parte avant que les juge nous attrape cette fois il était biens trop temp . La neige était encore pas toute fondu il ni avait plus de vent et les nuage était gris avec le soleil qui transpercer exactement comme dans mon rêve/cauchemars sauf que le ciel était gris et pas rosat . J'espère beaucoup que Haven se réveille que ont puisse partir assez loin de cette foret et se planquer quelque pars avant se soir .





Dernière édition par Nina Hildre le Ven 1 Fév - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Haven Lacknyse
Admin
Admin
avatar
Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 20
Localisation : Loin....très loin de toi..nan en fait je suis là
Humeur Bonne!

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Mer 30 Jan - 17:39

Haven se tortillait sur sa peau en fourrure, il rêvait, pas très nouveau, il se voyait acheté une arme, l'arme dont il avait toujours rêver d'avoir, l'arme qui lui avait toujours fait envie, un snipper, comme celui qu'il avait vu un jour, il l'avait vu paf le coup de foudre pour ce fusil, il en était tombé amoureux observait tout les jours cette chose incroyable pour lui. Bien sur jamais il en aurait eu le droit et jamais et l'aurait eut mais bon au moins pouvait-il l'observé et espérer. Son rêve était très simple, vêtu d'un uniforme militaire il se frayait un passage entre plein de corps humains, surement ceux de membres du Capitol vu leur coiffure, les style et toutes les horreurs qu'il avait sur eux. Et donc le malade s'avançait péniblement buttant a quelque reprises sur les morts qui semblait s'étendre a l'infini. Mais tout en marchant il vu son arme, son snipper, avec zoom ou viseur thermique. Lacknyse courut vers ce qu'il aimait sauta par dessus le chaos qui régnait dans cette ville sombre, oui je ne vous est parlé de l'environnement, un environnement très sombre dans une ville, très, très sombre, avec du brouillard, et surtout des morts et du sang, principalement du sang, étalé de partout, sur les murs, sur les voitures, par terre, de tout le côté, il lui semblait même qu'il pleuvait du sang. L'adolescent attrapa sa belle arme, mais avant qu'il puisse mettre son cadeau qui semblait être tomber du ciel entre ses mains, le fusil de précision se volatilisant, un coup de tonnerre retentit, et Haven sauta en l'air, peur, oui il avait peur, tout a coup un énorme truc tomba, gros, massif, un arbre, l'écrasant complètement, lui transperçant le corps, lui tuant les entrailles, mais le garçon aux yeux bleus était toujours vivant et se débattait en hurlant de douleur, sa colonne vertébrale tordue, mort, c'est ce qui l'attendait, mais lui n'était pas d'accord avec ça. Il se mit a pleuvoir, des torrents et des torrent d'eau, qui empêchèrent bientôt le garçon de respiré, juste de l'eau coulant a flot, des éclairs rouges sang qui zébraient le ciel, un tonnerre qui donnait la chaire et poule, puis les ténèbres, ça y est le malade mental était mort écraser par tout ça, tout ça pour son snipper, un snipper qui tombe du ciel n'est jamais bon, il s'en souviendrait! Ça ferait un bonne morale a l'avenir:"Tout cadeau tombant du ciel, ne qu'être que qu'empoisonné." Tromper, soudain le souvenir de son père près de l'arbre vint le gifler, son père, il vécut sa mort, l'homme qui c'était fait écraser c'était son père! Et pourquoi c'était-il fait écraser, par une occasion trop belle d'avoir quelque chose, ça lui était retomber dessus, ce n'était donc pas que la faute du Capitol, il avait posé quelque chose entre les arbres une nuit d'orage et son père avait voulut la prendre, pour aider sa famille surement, dans le district quatre, tout ce qui est trouvé est un cadeau pour sauvé le district de la pêche, mais a cause de ce stupide cadeau donné par le Capitol il était décédé, mort en voulant aidé. Quelque chose secoua le membre du district quatre, quelque chose, une main dans les ténèbres le secouait énergiquement. Lacknyse se réveilla en sursautant un bon de deux mètre, et regarda autour de lui son poignard dans la main menaçant quiconque de lui transpercé la peau. Il sauta sur la première personne qu'il vu pensant que c'était une menace et commença a abattre la lame sur celle-ci, mais ses yeux virent deux yeux bleus et des cheveux châtains, Haven bondit en arrière, c'était la fille. Il afficha sur son visage un sourire gêné et rangea son poignard dans sa poche, faisant de nouveau le même sourire imbécile et ahuri, innocent. Puis il se mit a genoux et chercha de quoi mangé, il avait si faim, de la viande serait la seul chose qui pourrait lui tenir dans l'estomac. Sauf qu'il n'y avait pas de viande, seulement deux poisson ramené surement par Nina, bon du poisson cru, hey des sushi! Le problème c'est qu'il y avait ni saumon ni algue, pfff c'était désespèrent. Le "cuisinier" prit les deux poisson un morceau de bois, il découpa les deux ovipares en petit cube, monta dans l'arbre et sauta de l'autre côté, une racine? Un quelconque légume pour mangé? Rien...Argh! L'adolescent âgé de quinze ans sauta de nouveau dans le camp en soupirant, il sépara équitablement la nourriture, hochant la tête pour remercier la fille d'avoir apporter a mangé, puis il avala son poisson. Partir, ils devaient tous les deux s'enfuir de cette forêt, le plus vite possible.

Lacknyse prit son sac a dos, sorti un des fusil a pompe et le mit dans les mains de la fille, surement ça allait être un peu lourd pour elle, mais elle pouvait au moins essayer. Le malade mental lui montra comment tiré si jamais ils avaient des problèmes a un moment donné, puis après avait fait un petit court vite fait en silence, il reprit l'arme et la fourra de nouveau dans son sac a dos, avant d'ouvrir la porte de sa défense qu'il avait conçut hier, puis passa le pied dehors, regardant a droite et a gauche, silencieusement il sortit, tirant en même tant Nina par le bras. Puis fois dehors il verrouilla sa porte, se serait pas malin si les Pacificateurs s'en servaient comme base, les inventions de garçon aux cheveux noirs jais se retournerait contre lui et sa il fallait a tout prix l'éviter, car c'est une crise de colère qui balayerait le corps de Haven, il ne supporte pas qu'on utilise ses armes contre lui, ça il détestait plus que tout. Discrètement il avança quelques mètres, puis monta a toute vitesse dans un arbre pour lui permettre de voir quelque chose, localisé l'ennemi comme on disait. Mais l'adolescent repensa au beau snipper couleur goutte de sang, une de ses couleur préféré pour une arme, il se sentait toujours rassuré quand il avait des armes puissance avec une bonne précision sur lui, sinon ça lui servait rien. En haut la vu était magnifique, l'aube se levait, l'hiver le jour se lève toujours tard, un aigle royal tournoyait dans le ciel, autour de quelque chose en bas, quelque chose que le membre du district ne pouvait pas voir. Puis il vota l'hovercraft garé pas très loin d'ici, les Pacificateurs étaient là, ils attendaient le bon moment pour attaqué, rah! Lacknyse sauta de l'arbre attrapa la ville et se mit a courir avec elle sur son épaule, une course comme tout a l'heure, sauf que l'épaule c'était pas bien facile pour la tenir. Il fonça a travers les bois sobre, qu'importe s'il se perdait, lui il voulait échapper a ses imbéciles et aller le plus vite possible. L'endurance, un point a acquérir et la vitesse, il fallait sur surpassé pour courir longtemps, dommage qu'il n'avait de grenade ou de claymort, ça lui serait plutôt efficace ici, dans se trou paumé, si seulement ils étaient a la guerre ce serait tellement plus facile a s'en sortir, mais vu qu'ils n'y étaient pas, il fallait se concentré sur la forêt, courir sans tombé, fuir trouvé une bonne cachette et ne plus jamais en sortir. La voix? Ou était-elle, Haven paniqua il cherchait son alliée, celle qui aimait plus que tout dans les profondeur de sa tête, mais rien, elle n'était pas là pour l'aider, il s'arrête désespéré et se laissant tombé a terre, si la voix n'était pas là il n'avancerait pas, il refusait de faire chemin sans elle. Soudain un picotement soudain dans la tête de l'adolescent lui déclara que sa meilleure amie était revenue, ses yeux retrouvèrent leur éclats. La garçon aux yeux bleus posa de nouveau Nina sur son épaule droite et se remit a courir comme le vent, un chemin vert était tracé dans la forêt, lui indiquant le chemin a suivre, le garçon ne se fatiguait pas, il poursuivait, la fatigue était que lointaine, heureusement d'ailleurs, il remercia la voix qui lui répondit en tapant dans sa tête, ce qui voulait dire qu'il devait resté concentré. Le malade mental hocha la tête et continua la bataille contre le vent, suivant le chemin vert, faisant une total confiance a la voix. Puis ses membres se mirent a le faire souffrir, il avait si mal, et là devant lui s'étendait une ville, le chemin c'était arrêté, la il y avait un petit village, banlieue vue la ville qu'il y avait derrière, il se demanda ou il était, quel région? District? Capitole?Il serra les dents essayant d'interroger la voix qui ne lui répondait pas. Sans hésiter, le garçon bondit vers la fille sa protégée sur son dos, lui offrant une sorte de protection corporelle. Il avait déjà une idée, aller se caché dans l'une des maisons. Le blesser entendit un bruit derrière lui, la forêt était déjà loin, un Pacificateur avait pointé sa tête et regarda la ville en bas cherchant les deux coupables, vite, ou une pluie de coups de feu ferait tout sauté, leur corps surtout. Une maison, une maison, vite! Haven posa la fille par terre et la tira par la main vers une porte au hasard, faisant attention a ce qu'on ne les voit pas entré, heureusement c'était ouvert, plus qu'a mettre quelque coups de fusil a pompe au propriétaire et d'enfermé les enfants dans le placard s'il en avait et le tour serait joué. La grosse boute au fermeture métallique du garçon aux cheveux noir ébène passa le seuil de la porte, avec Nina derrière lui, qu'il tirait toujours. Il referma la porte et tourna la clé dans la serrure que ces imbéciles avaient laisser.

Une belle maison, très grande, ou était ces idiots de propriétaires qu'il recherchait tant bien que mal. Toujours avec la fille qu'il n'osait pas lâché, il avait son couteau dans la main et cherchait bel et bien quelqu'un de vivant a fauché pour s'approprié la maison, c'était, mal mais la voix disait que non alors il l'écoutait cet esprit d'une grande méchanceté sans contredire le moindre de ses ordres. Tout était équiper de la dernière technologie, magnifique, super, beaucoup de manger, luxe parfait, porte blindées a des endroits ce qui fit sourire Lacknyse, il monta les grands escaliers, surement ils étaient au Capitole, il avait pénétré un peu loin, mais la voix l'avait dit. Soudain de bruit de voix se firent entendre, l'adolescent de quinze ans se figea tannant l'oreille, cherchant quelque chose, quelqu'un parlait, un sourire tordu et sadique se dessina sur les lèvres du garçon frappé mentalement. Il se retourna lâcha Nina la maintenue contre le mur, avec les deux épaules, puis du regard lui dit qu'il revenait, lui demandant de ne pas bouger. Avec le sourire Haven monta les marche, enleva son marteau de son sac et se dirigea vers la salle qu'il entendait au sommet des longs escaliers. Doucement il se colla a la porte, elle était ouverte, d'un seul coup, il entra poussant brutalement la porte avec son épaule, un homme s'y tenait, deux enfants étaient avec lui. Choqué personne de bougeait, L'adolescent murmura un petit "désolé" avant de lancer violemment son marteau sur l'homme, ce qui entra dans le crâne a une vitesse ahurissante, le tuant sur le coup "au moins il n'a pas trop souffert" pensa le garçon aux cheveux noir, un assoiffé de sang? Un criminel? Non, un fou? Oui, surement, avec un esprit taré dans la tête, oui surement aussi. Les enfants d'environ âgé de huit ans reculèrent se serrant l'un contre l'autre dans le canapé, ne pouvant pas s'enfuir, Haven s'approcha lentement histoire de bien les effrayés, cette pièce était immense, quelle belle maison, tranquille ici. Il attrapa les deux enfants, une fille et un garçon, les soulevant pas l'arrière du tee-shirt, il les balança par terre puis sorti rapidement les lianes dans son sac, attachant les deux enfants, puis les soulevant de nouveau, cette fois il les traina au sol, tant pis si ça les brulait un peu, au moins il saurait qu'on ne dit rien a un cambrioleur. Mais trop choqué et surprit ceux-ci n'osaient pas parlé. Le malade mental, passa devant Nina lui faisant signe de le suivre, il ouvrit un grand placard, une penderie, et y lança les deux petits, leur bandant ensuite la bouche, murmurant un petit "chut." Il ferma a clef cet endroit aussi, il avait maintenant deux clefs dans la poche de son jean. Il chercha la cuisine tirant Nina avec lui, le posa sur une chaise, lui donna une assiette et ouvrit un placard a bouffer, cherchant quelque chose a bons a mangé, un vrai luxe, il remercia la voix encore une fois, mais ce n'était pas pour autant, qu'il fallait oublier les pacificateurs....

♣~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~♣

merci ma NINA!!!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nina Hildre
Admin
Admin
avatar
Féminin Poissons Messages : 69
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 18
Localisation : Tu perd ton temp a chercher
Humeur Grand sourire :D

MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    Ven 1 Fév - 19:47



Les Pacificateurs



J e resta a genoux attendant que la gars se réveille , et en effait quelque minute apres il commença a bouger un peut et puis il sauta sur moi avec sont couteaux levée se qui me fit peur beaucoup peur .Quand il fu biens réveille il vu que c’était moi il allât manger ce que je lui avait donner le poisson sur le plateaux en bois , avant qu'il se réveille j'avais trouver que sa a donner a manger faute que j'avais peur de c'est pacificateur qui rodait dans le coin prés a nous attaquer a tout moment .Apres avoir voler , tuer .... ect ont risquer gros c'est a ce moment pressis que je me rendit compte que j'avais fait les plus grande connerie avec Haven de ma vie jamais j'avais vécu avec des amis jamais je savait pas se que c’était au juste et pas beaucoup les connerie la rigolade toute c'est chose était une découverte que j'avais fait avec ce gars et je n'était pas prête a rentrée cher moi ! Le temp était glacial le petit vent qui avait refroidissait la température d'un matin d'hiver , la neige avait fondu un peut depuis hier il rester peut être que 5 cm ceux qui nous facilitera la tache pour s'enfuire de cette foret sans laisser une trace ou presque .Le gars me fit sortir de mais pensée en prenant quelque chose dans sont sac qui posa dans mais mains cette chose était couleur noire gris et ressembler très biens a ceux que les pacificateur avait sa devait être une arme , une arme pour tuer ! Je trouver que cette arme était un peut lourde pour moi et que j'arriverait jamais a m'en servir , sa me fit peur sur le coup ques qui voulait que je face avec une t'elle arme .Je le regarda bizarrement un petit moment et puis il me dit comment tirer avec je voulait a moitié lui dire "je ne serait jamais m’en servir " mais j'étais tellement stupefied par cette arme que je préféra me taire .En examinant un peut l'arme je fut choquer par sa belle couleur brillante , au par avant je n'avais jamais eu d'arme pareille dans mais mains , cette arme faisait un peut trop peur mais je fu pas lonten avec le gars me la retira des mains et la posa dans sont sac avant de me prendre par le bras et m'emmena dans la foret .

Il me porta assez lonten avait t'il peur que je cours pas assez vite ? que je souffre avec ma blessure ? je ne c'est pas mais en moin c’était sympa de sa pars ,j'avais peur d’être un peut beaucoup lourd pour lui qu'il n'arrive pas a courir et que ont se face attraper j'étais pour lui dire "je vais y arriver ne t'inquiète pas " mais j'étais tellement biens sur c'est épaule que je ne le dit pas . Sorti de cette cachette crée avant hier par Haven le temp était encore plus froid le vent souffler beaucoup plus et les nuage était gris noire comme si un orage allait s'annoncer sa faisait encore plus sombre dans cette foret qui était déjà pas mal sombre ont y voyer mal très mal mais les pacificateur c'est sur que ont les voyer en blanc sa se voie de loin . Mais au bout d'un moment le gars me déposa par terre et tournoya un peut avant de se coucher ques qui chercher je ne bougea plus en regardant le ciel attendant qu'il et fini sont délire quand il eu terminer sont "petit" délire il me remit sur c'est épaule et reparti en courant toujours .Au loin un aigle voguer dans le ciel gris noire orageux de cette mâtiner biens froide , le vent fouetta mon visage au moment des rafale , a pars le vent tout était silencieux .Je sorti de mais pensée et la devant je vue que la foret s’arrêter et laisser place a une petite ville un peut grande quand même mais de quel district ? est ce que c’était la capitole ? non impossible sa serait de l'autre coter a moin que peut être mais en conclusion ont s'enficher tant que ont pouvait s'abriter c'est sa qui compter fallait juste faire attention au pacificateur qui était sur nos pas .Le gars venue se poser en sorte de protection devant moi et je pense très biens qui savait comme moi ou allait se cacher dans une maison c’était je pense le meilleur moyen d’éviter les pacificateur le plus possible .J'entendit un bruit ont était déjà pas mal éloigner de la foret est ce que Haven l'avais aussi entendu ? je le pense car vue sa réaction je commença avoir peur quand je vue un pacificateur pointer sa tête et c'est yeux noire quand l'enfer qui regardait la ville et qui chercher surtout les deux délinquant nous ceux qui avons tuer peut être un de c'est amis il était presser de nous faire la peaux , je fu apeurer il fallait trouver une maison vite ! n importe la quel mais j'étais choquer impossible de bouger jusqu'à que le gars me prie la mains et me tira jusqu'à une petite maison ou il rentra et nous enferma a clés pondent lonten je eu peur mon coeur battait a une allure t'elle une fuse dans l'espace .

Quand je m'en remit peut être 5 minute plus tard je découvra la belle maison encore plus belle que chez nous c’était sur sa venait du capitole ma parole ! une magnifique cuisine tout sa me laissa bouche bée mais yeux était choquer par cette beauté inconnue .Tout sa me fit oublier qui avait les pacificateur sur nos pas prés a nous tuer quand ji repensa mon coeur se remit a battre plus vite mais ceux n’était plus comme de la peur mais plus du stress , le stress que les pacificateur nous attrape et nous tue et encore d’être tuer ceux n’était pas un problème mais surtout d’être torturer . Je vue le gars avec sont couteaux a la mains je pense qu'il cherche les propriétaire pour les tuer par peur qui se face attraper a cause de eux et puis il monta toujours en me tenant la mains .Deux voie se fit entendre dans une des pièce de l’étage a ceux moment le gars se retourna vers moi avec un sourire sadique et me plaqua au murs en me faisait comprendre de rester la ques qui allait faire ? tuer c'est sa ? je sentait que ont aurait encore des problèmes mais valais mieux faire sa que nous laisser se faire choper et massacre devant un public , après qu'il soit éloigner dans une pièce je voulut allait voire se qui se passait comme une curieuse mais je resta choquer a rien faire jamais j'aurait crue que j'allais finir dans des t'elle embarra maintenant ont pouvait faire plains de connerie c’était foutu ont se fera tuer si il nous attraper maintenant il fallait savoir vivre dans la peur et la haine exactement comme des rebelles rechercher que l'on était .Un peut après le gars repassa devant moi avec deux gamins âgé d’environ 8 ans attacher l'un contre l'autre , même si je n'aimer pas biens les enfants car dans mon district tout les gamins s'amuser a me faire souffrir je eu un peut pitié jusqu'à que je me rappelle se gars qui y a environ 3 jour qui avait pas voulut me laisser passer j'avais était obliger de le mettre par terre pour qui me laisse passer . Je ressorti de mais pensée en voyant le gars toujours avec ceux petit sourire sadique disant de me suivre alors je le suivie mais ques qui voulait faire de c'est enfant ? leur faire du mal ? peut être ceux que je c'est sais que j'aurait pas pitié de eu non pas question ! Mais il les enferma dans un placard après avoir fermer a clé il me fit asseoir a une chaise ou il mit une assiette devant mais yeux et chercha quelque nourriture luxueuse .Jetait toujours choquer par tout se qui venait d'arriver ceux qui me fit faire aucune réaction face a tout sa mais je fit un petit merci avec un sourire et je me mit a mangea comme si rien n’était .

Aprés avoir manger je me remit debout et m'avança vers la porte j'entendit quelque pacificateur passer et qui disait " j'aimerait attraper c'est deux rebelle avant se soir pour me venger de ceux qui ont fait " et quelque un crier au village de nous rechercher de les aider je fut choquer mais je me dit que jetait en securite ici alors je m’approcha de la fenêtre est une 30 en de pacificateur était la devant avec des villageois prés a partir a notre recherche . Sur le coup je fu plus que traumatiser je regarda au niveaux du gars d'un regard inquiet avant de m'asseoir un grand coup par terre par la peur qui m'avait fatiguer jetait dans un cauchemars j'aurait cru jamais vivre sa je voulait retourner cher moi je voulait me réveiller . Le temp était tourner au rouge tout les meuble était flou peut être parce que je voulait pleurer les nuage dehors était rouge la couleur des pacificateur était noire rouge pourquoi toute c'est couleur les couleur de l'enfer pourquoi ? Je me dit que j'étais en securite et que je n'avais rien a craindre et je mit mais mains sur mon visage pour me détendre et rester zen et calme .Un frappement au niveaux de la porte de fut entendre des pacificateur crier qui fallait ouvrir je regarda le gars inquiet avant de me lever doucement pour pas faire de bruit mais a c'est crie de pacificateur les gamins crier pour que ont leur vienne a l'aide ceux qui allait faire venir encore plus les pacificateur vers nous je leur sorti un petit "taise vous pitié" qui ne pouvait pas entendre vue que je l'avais pas dit fort et je commença a m’approcher du gars vers l'escalier pour monter au que a ou il arriverait a défoncer la porte ceux qui allait pas tarder surtout que les enfant continuer a crier et que les pacificateur les entendait biens .Je ne savait plus quoi faire dans ma tété tout t'allais mal je voulait allait défoncer les enfant plus tos que autre chose mais je resta la pointer en regardant au niveaux du placard d'un regard noire intense .



Dernière édition par Nina Hildre le Mer 27 Fév - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hunger-games1.fr1.co
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Créve cœur (Haven lacknyse)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Créve cœur (Haven lacknyse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games  :: ♣ Rpg! (les district) ♣ :: District 2 :: Aux alentours du district 2-